dimanche 22 novembre 2015

Stage dive # : Slow


Bonsoir !

Après les attentats du 13, c'était difficile pour moi de lire. De tout, en fait. Comme beaucoup, je n'avais le coeur à rien et j'ai beaucoup pleuré. Par chance, aucun de mes proches direct n'a été touché même si nous avons eu peur pour plusieurs amis qui étaient dans le quartier. Bref, je n'ai pas envie d'épiloguer là dessus et de plomber mon moral, encore, ni le votre. #prayfortheworld
J'ai terminé la saga des Stage Dive, avec une certaine nostalgie. Comme vous le savez si vous avez lu mes autres chroniques, j'adore cette série !!! Le quatrième tome est sur Ben, le bassiste dont on n'a pas su grand chose à travers les autres.
Voici le résumé :



Ben, le bassiste des Stage Dive, sait qu’il doit se tenir à distance de Lizzy, devenue la belle-sœur de son meilleur ami. La douce et sexy Lizzy, probablement la seule fille qui l’ait jamais fait craquer… Quant à elle, elle sait aussi très bien à qui elle a affaire : l’irrésistible rocker qui veut tout sauf s’engager avec quelqu’un.

Tous deux essaient donc de lutter contre cette attirance réciproque. C’était sans compter une nuit de folie à Las Vegas. Désormais, Lizzie et Ben sont liés par le plus fort des liens possibles…

♣♣♣♣♣♣

Après Jimmy, il est difficile de s'enflammer pour Ben qui n'a, malheureusement, pas son charisme. Il est le plus normal du groupe et du coup, il parait fade. J'espérais découvrir un musicien qui envoyait du pâté, quoi ! Et non. C'est juste un type qui aime sa vie de rockstar et qui ne veut pas se poser, ni renoncer à vida loca. Rien de terrible.
Finir avec lui n'était pas une bonne idée, selon moi. Après, vu l'histoire, je comprends que l'auteur l'ai mis en dernier. Comme un very happy end. Je dis very, car même pour les autres, je trouvais ça un peu too much... Et Mal m'a saoulée lol Pourtant je l'adorais !

Heureusement, ce tome est bourré d'humour. Beaucoup plus que les autres. Lizzy et Ben m'ont vraiment faire rire avec leurs échanges par texto ou de vive voix. Liz est vraiment très drôle, c'est d'ailleurs ma préférée avec Lena. Elle a beaucoup d'esprit et le fait qu'elle applique ses cours de psycho à sa vie était bien amené.
Sa relation avec Ben est loin d'être romantique, il y a des rebondissements mais la magie n'opère pas à ce niveau là. Beaucoup trop simple, finalement. 

Je finis donc cette saga un peu sur ma faim mais ça ne m'empêche pas que c'est une des meilleures du genre que j'ai pu lire :) 

Bisous ! A bientôt avec un nouveau design :)

Casting ? 

Encore une fois, la cover ne suit pas le livre car Liz est blonde ;)
Pour elle, je verrais bien Brittany Robertson


Pour Ben, je n'arrivais pas bien à me représenter autre chose que son corps de colosse alors je verrais bien Stephen James, en lui rajoutant quelques années ^^



vendredi 13 novembre 2015

Le seigneur des Highlands


Coucou !

Pour le challenge un mois, un thème 3e édition , ce mois ci c'est Romance historique. J'ai donc pris un roman que j'avais depuis pas mal de temps sur ma liseuse. Je sais que l'auteur en a écrit plusieurs, je verrais si je lis les autres car je suis un peu mitigée. Ah, et attention, j'ai lu que Le seigneur des Highlands était le même roman que Le clan des seigneurs.
Mais voici le résumé :



Depuis l’enfance, lady Meleri Weatherby, fille d’un baron anglais, est promise au marquis de Waverly. Le bonheur, croit-elle. En fait, le premier acte d’un drame qui mêle déchirures familiales et illusions perdues. Comprenant que son fiancé, sournois et brutal, n’est pas celui qu’elle croyait, Meleri se rebelle. Pour échapper à cette union forcée, elle est prête à tout. Y compris à s’enfuir sans armes ni bagages, et à se donner au premier homme qui croisera sa route…
Cet homme, ce sera lord Douglas, un seigneur écossais qui se trouve lui aussi en fâcheuse posture. Non seulement l’Angleterre a ruiné sa famille et causé la mort des siens, mais voilà que le roi George III le somme d’épouser une Anglaise. C’est alors que le destin place sur son chemin lady Meleri Weatherby, la fiancée de l’homme qu’il hait le plus au monde. Enfin, il tient sa vengeance. Et tant pis si, pour l’accomplir, il doit briser la vie d’une innocente. Lady Meleri sera sa femme, soumise jusqu’à son dernier jour à sa volonté…

♣♣♣♣♣♣♣

Au tout début du roman, il est question d'un fantôme, celui de la famille Douglas. La légende dit qu'il reviendra quand le "sauveur" de la famille sera là. Je trouvais cette "intrigue" intéressante, ça rajoutait quelque chose à l'histoire. Mais, malheureusement, ça n'a pas assez été exploité. Dommage !

On a donc surtout l'histoire de Meleri et Douglas. Elle est promise à un marquis horriblissime, il doit se trouver une femme anglaise, de bonne lignée, pour obéir aux volontés du Roi. Il déteste les Anglais, elle a de gros préjugés sur l'Ecosse. En gros, tout les oppose, et pourtant, leurs chemins vont se croiser. Elle verra en lui, l'homme qui peut lui permettre d'échapper à son fiancé, et lui, se verra contraint d'admettre qu'elle est un miracle, et un beau miracle. 

Alors, évidemment, ce n'est pas le grand Amour tout de suite. Loin de là. Si physiquement ils se plaisent, on ne peut pas dire qu'ils s'entendent bien. Du coup, ça ressemble beaucoup aux histoires contemporaines avec deux protagonistes qui se vannent et qui refusent de voir que ça le caractère de l'autre leur plait, et qu'ils ont envie l'un de l'autre. Il y en a un qui flanche avant l'autre, je ne vous spoilerait pas ;) Et, comment dire ? Ce n'est pas que Meleri et Douglas ne soient pas attachants ou pas intéressants, mais il manque quelque chose. Ce petit truc qui fait qu'on est à fond dans l'histoire. 

Si on a bien la description de l'Ecosse, ses paysages, le coeur de ses gens, ça manquait de kilt :p 

La fin est baclée. Ca se passe trop vite, trop facilement. Je suis restée sur ma faim. J'attendais certaines discussions, j'aurais voulu plus de moments autour du fantôme, et non.

En gros, l'histoire est sympa, les protagonistes appréciables, parfois drôles mais je n'ai pas été emportée par l'ambiance au point de vouloir à tout prix la suite. 

Bisous ! 


Casting ? 

Douglas je le vois bien en Gérard Butler, avec son regard perçant


Meleri, pourquoi pas Debora Ann Woll




mercredi 11 novembre 2015

Driven - saison 1



Hello !!

Il y a quelques temps j'avais reçu Driven, encore merci aux Editions Hugo Romance ! J'ai enfin trouvé le temps de le lire. On en parle beaucoup sur la toile, la saison 2 vient de sortir et je pense que je vais vite la lire.
Voici le résumé :




Je suis l'exception à la règle.
Dans un monde rempli de femmes prêtes à tout, je suis un challenge pour le séduisant Colton Donavan. Un homme habitué à obtenir tout ce qu'il désire.
Colton est entré dans ma vie telle une tornade : me privant de mon contrôle, testant mes vulnérabilités au-delà de leurs limites, et perçant les murs protecteurs érigés autour de mon cœur. Déchirant le monde que j'avais si précautionneusement bâti avec de la structure et de la discipline. 
Je ne peux pas lui donner ce qu'il désire, et il ne peut pas me donner ce dont j'ai besoin. Mais après avoir entrevu les sombres secrets qui se cachent derrière son âme blessée, puis-je vraiment m'en aller ?

Notre alchimie sexuelle est indéniable. Nos besoins individuels d'avoir le contrôle sont irréfutables. Mais lorsque nos mondes s'entrechoquent, l'alchimie est-elle suffisante pour nous rapprocher ou nos secrets nous sépareront-ils à jamais ?

♣♣♣♣♣♣♣

C'est encore une belle découverte pour moi. Malgré quelques trucs qui m'ont fait tiquer, j'ai beaucoup aimé cette lecture.

On est lancé dans le sujet direct. Tout commence à une soirée que Rylee a organisé pour le travail, elle se retrouve coincée dans un débarras, fait une crise d'angoisse, quand la porte s'ouvre enfin son regard croise celui du beau Colton. Et, alors qu'elle est encore déboussolée, il l'embrasse. J'ai trouvé ça assez comique sur le coup et en même temps sympa.
Après, j'ai trouvé Rylee grossière pour rien au début. Toutes ses insultes m'ont agacée, c'était un peu puéril alors qu'elle est plutôt mature. Colton, lui, est le beau conard dans toute sa splendeur et pour une fois ça ne m'a pas rebutée. Il en joue bien, il n'en devient pas cliché et lourd.
Au fur et à mesure, les personnages s'ouvrent au lecteur en même temps qu'ils s'ouvrent l'un à l'autre. On a le point de vue de Rylee seulement, car c'est à écrit à la première personne, mais c'est très bien. Ca laisse une aura de mystère sur Colton. 

J'ai trouvé un peu trop de points communs avec Grey de 50 nuances : encore un millionnaire, adopté, avec une enfance trouble, et qui ne veut pas s'engager à cause de son passé... Heureusement, ça s'arrête là (même si c'est déjà trop). Colton est bien plus intéressant que le pale pseudo SM, il a beaucoup de charme, de répartie, et il a même de l'humour. J'ai beaucoup aimé. J'ai hâte de découvrir ce qui lui est arrivé, et j'espère de tout coeur que ce n'est pas aussi pourri que pour Grey ;)

Rylee est touchante. Elle n'a pas confiance en elle, se bat avec ses mauvais souvenirs et fait ce qu'elle peut pour vivre à fond cette histoire, même si ça sent le roussi vu le mâle ou mal qu'est Colton ! Mais comment résister quand il fait tout pour la séduire, et même pour la contraindre à le revoir ? 

Leur relation est compliquée et intéressante. Ils sont tous les deux blessés, différemment, et je me demande comment ça va les souder ou les éloigner. Sans compter sur les personnages qui gravitent autour d'eux, comme les ex de Colton !
J'aime leurs rapprochements, leurs moments de discussions comme les plus intimes. Leurs échanges de chansons pour s'envoyer des messages est top. Je suis même allée écouter les référence et j'ai découvert Matchbox Twenty ♥ 

C'est très bien écrit mais parfois c'est un peu trop répétitif. D'où le pavé :) Cela dit, ça ne m'a pas trop gênée. Ca va bien avec l'état d'esprit de Rylee qui ressent tout un panel d'émotions à chaque fois qu'elle passe du temps avec Colton. 

La fin de cette saison, je m'en doutais mais elle était bien amenée. J'ai hâte de découvrir la suite ! Sachant qu'il y a un troisième tome, ça veut dire que tout ne va pas se régler dans le prochain. Il n'y a plus qu'à attendre !

Bisous 

Casting ?

Mon coeur a balancé entre plusieurs mais Jesse Metcalfe serait top en Colton !


Pour Rylee je vois bien Jennifer Lawrence, pour son physique et aussi, pour ce côté fragile qui m'a rappelé justement le perso de Jennifer dans Happiness Therapy (film que je vous conseille)


jeudi 5 novembre 2015

Crocs ! Confession de la copine d'un vampire


Coucou !

Voici un roman que j'ai commencé fin octobre pour être un peu dans l'esprit halloween. C'est le tome 1 d'une saga écrite par Katie MacAlister mais sous le pseudo Katie Maxwell, qu'elle utilise pour ces young adults. 
Voici le résumé :

J'ai hésité quelques secondes plutôt que de prendre le large, l'ai regardé se rouler au sol en se massant l'aine, visiblement atteint d'une douleur mais se gardant bien de prononcer une seule parole. Il était tout ce qu'il y a de plus silencieux. Le seul autre type à qui j'avais assené un coup de genou dans le bas-ventre (le premier et le seul avec qui j'ai eu un rendez-vous amoureux) m'avait lancé des obscénités après avoir reçu le coup, mais pas Bénédict. La culpabilité s'empara de moi alors que je l'observais, la culpabilité et une envie irrépressible de pouffer de rire. Pas de Bénédict, mais de moi, de mon existence. J'ai toujours souhaité me fondre dans mon milieu, être semblable aux autres, ne pas être celle qui se démarque, qui est différente des autres enfants, et que se passe-t-il? Je fais la connaissance d'un vampire qui m'avoue que je suis la seule qui puisse racheter son âme. Je parie que c'est le genre de chose qui arrive à toutes les filles qui parcourent l'Europe.

♣♣♣♣♣♣♣♣

L'héroïne raconte son histoire et elle nous la raconte à nous, lecteurs, en s'adressant à nous avec c'est "tu vois", "tu comprends" etc. D'emblée ça plonge dans l'histoire. C'est un peu comme une amie qui nous raconte ses aventures. J'ai trouvé ça sympa. Curieusement, alors que j'ai bien une vf et que l'auteur est américaine, la traduction est parfois bizarre, avec des expressions qui me paraissent québécoises, pas du tout françaises.

L'ambiance est intéressante. C'est la première fois que je lis un roman qui se déroule en Europe de l'Est, dans une sorte de cirque ambulant, une foire gothique très exactement. Pas avec des clowns mais des personnes dotées de dons : télépathe, medium, démonologue, et même des vampires ! 
Sur ce plan, l'auteur a un peu revisité la légende en accordant le vampirisme pur qu'aux hommes, les femmes étant seulement immortelles. Les premiers sont des Ombres, les seconds des Moraves. Bon, je vous avoue, ce n'est pas une chose à laquelle j'ai vraiment adhéré mais pourquoi pas !

Il y a juste un problème à caler cette histoire dans un pays étranger, c'est que curieusement on dirait que tout le monde parle anglais, tout le temps ;) 

Fran est une ado, avec les problèmes liés à son âge, plus à sa vie hors norme et son don, ce qui n'est pas rien. Mais ça va, elle n'en est pas insupportable pour autant, ni tête à claques ^^ Et pour une fois, elle a un physique qui change vraiment : 1m85 ! 
Bénédict est mystérieux et agréable mais dans ce tome, on n'apprend pas grand chose sur lui. Il reste secondaire. Ceci dit le "couple" qu'il forme avec Fran est drôle, surtout qu'elle ne veut pas se lier à lui. Elle résiste ! Oui, parce que pour lui, elle est son âme soeur.

Je regrette quand même l'absence de profondeur des perso, hors Fran. Peut être dans les prochains tomes ?

En ce qui concerne le don de Fran : quand elle touche les gens ou les objets, elle se retrouve connectée à eux ce qui est perturbant et fatiguant. Elle n'assume pas et cache son don. Mais des vols au sein de la foire et le sauvetage d'un cheval vont la forcer à s'en servir. Il y a donc une intrigue que j'ai trouvé bien menée : perso, je n'ai pas trouvé qui avant la fin, comme Fran :)

En somme, c'est un roman sympa et agréable à lire. Je pense que je lirais les autres ! 

Bisous 


Casting ? 

Faudra revoir la coupe, mais je vois bien Katie Holmes (jeune) pour Fran

Bénédict , pourquoi pas Alex Pettyfer





lundi 2 novembre 2015

Un coeur en flammes


Bonjour !

Avec un peu de retard, j'ai terminé mon second livre avec du orange sur la couverture, pour le challenge de mes copines Un an, un challenge et des livres et aussi Les filles de Mrs Bennet. Ce roman était depuis plusieurs années dans ma PAL, il était temps de le lire ! Soit dit en passant, je ne comprends pas la cover avec la tasse de café...
Voici le résumé :




Depuis la mort de son coéquipier lors d'un incendie, Rose Tripp fait des cauchemars toutes les nuits. Pas question pour autant d'abandonner sa vocation de pompier. Il lui faut trouver la force de se battre, même quand elle est accusée d'avoir précipité son collègue dans les flammes, même quand le matériel est saboté, même quand les soupçons entament la solidarité de la caserne... Le beau Gull, la nouvelle recrue qu'elle doit former, aimerait bien la consoler. Mais Rose a une règle d'or : ne jamais mélanger coeur et travail. Avec les menaces qui se précisent et le danger constant qui plane sur chacune de ses missions, une simple erreur peut devenir fatale.

Quand l'incendie couve, Une étincelle peut tout embraser...

♣♣♣♣♣♣♣

Je ressors déçue de cette lecture. J'étais emballée par cette histoire de pompiers super héros, ce thriller avec une touche de romance, et... flop. Un sacré pavé en plus ! 539 pages et, franchement, j'en aurais bien retiré 200 au moins. 

Les descriptions des combats contre le feu sont trop longues. Et bon, une fois qu'on en a lu un, je trouve que les autres sont une répétition qui n'apporte pas grand chose au récit. 

On a Rose & Gull, en personnages principaux, mais il y a aussi les autres pompiers, ce qui est sympa pour l'ambiance et qui donne l'impression d'une grande fratrie. Mais on a aussi un bout de la vie du père et de son histoire d'amour, et bon, bah désolée mais je n'en avais rien à /// Surtout que je n'ai pas trouvé ça très inspirant.

Rose est une femme de caractère et relativement égoïste sur certains points, elle fait trop petite fille à son papa. A un moment, ça m'a gavée. Je ne me suis pas attachée à elle, trop distante, indomptable, pour que je parvienne à l'atteindre, ou inversement. Gull est charmant, attentionné, persévérant... bref il est parfait le mec ! Il trouve toujours les bons mots, quoi faire et c'est même lui qui réfléchit le plus sur les évènements. A savoir : quelqu'un en veut aux Zulies et tue quelques personnes... D'ailleurs, dès le début je me suis dit : c'est lui (pas Gul, mais untel disons)! Et c'était bien, lui, dommage. Je m'attendais à un coupable moins cliché et, surtout à une autre fin. Vous tenir pendant autant de pages et tout régler en un claquement de doigts. Frustrant !!!

L'histoire d'amour ne me marquera pas outre mesure. Pas assez d'émotions, personnages trop difficiles à atteindre (même si j'aurais pas craché sur Gul) et même pas de scènes qui me mettent quelques frissons ou me fassent rêver. 

J'ai trouvé ça long. D'où mon retard pour le finir.

Bon, je crois que je vais éviter les livres en orange quelques temps lol

N'oubliez pas le concours sur FB, jusqu'au 10 novembre ! Bisous !!!!

Casting ? 

Je vois bien Charliez Theron pour Rose

Pour Gul, je ne sais pas trop... personne ne m'est vraiment venu à l'esprit mais Jake Gyllenhaal pourrait