Comme un chien


Hello !

Je suis un peu en avance pour la dernière semaine de The black november mais sait on jamais si bébé arrive ^^ On devait donc opter pour un roman sorti en 2017 alors, d'une pierre deux coup, j'ai lu un thriller que j'ai eu grâce à la Babelio Masse Critique :)
Voici le résumé :  


Prix broché : 21.50 €
Prix ebook : 12.99 

Bienvenue chez les Cross, une famille aisée de Los Angeles. Une famille heureuse… en apparence. Delia, onze ans, est une star en train d’éclore. Tout le monde dépend d’elle : sa mère, qui gère d’une main de fer ses auditions ; son père et ses voitures de collection ; son frère que la jalousie ronge. Heureusement que Caity, le chien de la famille, est là. Auprès d’elle, Delia se sent aimée, en sécurité. Une nuit, un incendie se déclare dans la chambre de la petite. Sauvée in extremis par son chien, Delia survit, défigurée. Mais sa mère y voit une opportunité. L’argent, voilà ce qui compte chez les Cross. Quitte, pour l’obtenir, à vendre la souffrance d’une enfant…

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Je passe d'un coup de cœur avec ma précédente lecture à une petite déception. Je m'attendais à un thriller plus profond, plus émouvant, plus sombre vu la 4e de couv. 

Pendant environ 100 pages, on a une présentation de la famille et son quotidien. Des parents sordides. La mère vit ses rêves de grandeur à travers sa fille, actrice depuis qu'elle son plus jeune âge. La gosse est la vache à lait et n'a pas son mot à dire. On sent bien que malgré les apparences rien ne va : parents éloignés, chacun dans leur délire finalement, les jumeaux ne sont même pas scolarisés ensemble et il semble n'y en avoir que pour la starlette, qui reste cependant une gamine gentille. Et la chienne, dont on a le point de vue en italique. On comprend vite qu'elle n'est pas un simple cabot mais à quel point ? 

Même si c'est un peu long à se mettre en place, j'attendais l'accident et le retournement de situation. Mais finalement, ça ne change pas grand chose. Certes, on voit la médiocrité des parents et il se passe des choses étranges avec la chienne, sauf que... bof. 

Il n'y a pas assez de profondeur chez les personnages. Peut être que la mère est la plus travaillée. Les autres sont là mais ils sont pâles si je puis dire. J'avais envie de creuser donc ça m'a frustrée. La gamine défigurée reste aussi passive qu'avant à part quelques vannes ci et là, le père est toujours un pauvre mec, le frère ne se dévoile pas plus. Quel dommage. Heureusement il y a la chienne pour mettre un peu de piment à l'histoire. 

J'aurais vraiment aimé que les auteurs appuient plus où ça fait mal, sans parler de faire pleurer dans les chaumières ou quoi. Juste plus de noirceur au moins. J'ai eu l'impression de lire un thriller pour ado, où on osait pas trop. Pourtant je vois qu'il a totalement satisfait d'autres lecteurs, alors je suis peut être parfois trop exigeante.

Je dois aussi dire que la mise en page fait que le roman avoisine les 300 pages mais il serait bien plus court avec des sauts de ligne moins importants... En réalité ce n'est pas un roman très long et il se lit vite car l'écriture est fluide. 

Bisous !

Désolée pas de casting, pas inspirée :/ 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies