Rejoins-nous


Coucou !

Je chronique tant que c'est frais, malgré l'heure tardive ! Oui, oui, lire ou dormir... ;)
Voici un roman en service presse, un ovni très touchant ! Je vous laisse découvrir : 

Prix ebook : 2.99 euros

Une histoire hors normes, inspirée de fait réels.
Une enfant, une plage…
Un récit envoûtant et magnétique, captivant et désarmant.
Vous allez ouvrir les yeux sur un monde jusqu’alors inaccessible.

Et n’oubliez jamais… La vie nous offre parfois une seconde chance.

♣♣♣♣♣♣♣

Ce roman s'inspire de faits réels. Sachez qu'en France, deux enfants maltraités meurent chaque jour sous les coups de leurs proches. Un constat accablant qui me brise le coeur. 

Même si on peut remettre en question le point de vue donné par Marilyne vu son âge, il faut garder l'esprit ouvert. Il est évident qu'une enfant si jeune ne peut avoir de telles réflexions, mais imaginons que... Et là, l'horreur de toute cette situation vous frappera d'autant plus. Arrivée à 30% du livre, je n'avais qu'une envie : serrer mon fils dans mes bras, mais il était 1h30 du mat' donc je l'ai laissé dormir le pauvre. N'empêche que j'étais mal pour m'endormir !

La vision des choses peut paraître légère ou bisounours mais je me dis que si elle peut aider à supporter toutes ces atrocités que subissent les enfants de ce monde, et aussi les injustices comme ne pas pouvoir donner de l'amour à un enfant alors que des monstres martyrisent les leurs, pourquoi pas. Disons que c'est un point de vue auquel il faut vous préparer pour bien lire ce roman. Je dis ça car je pense que beaucoup pourraient se braquer en levant les yeux genre c'est abusé. A l'inverse, je pense qu'il parlera à beaucoup de personnes, surtout celles qui croient au Paradis, en la vie après la mort, aux esprits, toussa toussa :)

Evidemment Marilyne m'a énormément touchée, putain je voulais la câliner !!! Elle et tous les autres petits bouts :'( 
Mathilde et la grand mère m'ont également touchée, chacune à leur façon. On a un aperçu de la douleur et tristesse de ces femmes, qui vivent la mort de cette petite fille de façon différentes vu leur statut mais intense pour les deux.
Je ne vais pas dire que j'ai de la pitié pour Florence, même si elle était malade. Je ne peux pas et je suis soulagée que l'auteure n'ai pas cherché cela lors des chapitres sur elle. 
Oui, vu les prénoms, vous comprendrez que c'est un roman axé sur les femmes même si quelques hommes sont présents. 
J'ai aimé Barnaby. Oui, ça peut paraître bizarre de dire ça mais je me souviens encore de mon doudou, un ours rose qui avait finit par ne plus ressembler à rien. Et je vois mon fils aujourd'hui avec son doudou, il lui parle des fois et je suis persuadée qu'il entend les réponses ^^ 

Même si j'ai moins accroché à la seconde partie du roman car j'ai trouvé que ça devenait effectivement trop bisounours pour moi (les anges, les nounours...), j'ai apprécié cette lecture qui est très différente de ce que je lis d'habitude. 

Je pense que c'est un défi d'avoir éditer ce roman qui ne ressemble à rien de ce que je connais, si bien que je ne saurais pas le classer. Mais un beau défi. Il est à la fois terriblement triste et parfaitement optimiste. Il apporte un beau message d'Espoir avec un grand "E". 

Merci à l'éditrice Anna Circé pour me l'avoir proposé. Et bonne chance pour cette belle aventure dans l'édition ♥

Bisous et belle semaine les amis !

Pas de casting pour ce roman mais une belle image tout de même et une immense pensée pour Fiona, Tony, Marina, Aliya et tous les autres. Reposez en paix ♥♥♥♥♥



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies