mardi 29 novembre 2016

La musique adoucit les meurtres


Coucou !

Aujourd'hui, je vous présente un roman court que j'ai trouvé dans une des boîtes à lire de ma ville. Le titre m'a bien plu, alors je me suis lancée malgré la collection qui date ^^ Et qui fait kitch, il faut bien l'avouer. 
Voici le résumé : 

Je crois qu'il n'est pas à la vente 

Deux neveux, l’un avide, l’autre acculé, passeront le week-end de la Toussaint chez leur oncle, un illustre chef d’orchestre à la fortune plus qu’enviable. Alors quand l’oncle Ernest passe mystérieusement de vie à trépas, comment ne pas les soupçonner ? Entrent aussi dans cette danse horrible une cantatrice, sur laquelle le vieil homme avait jeté son dévolu et un majordome, bien trop corvéable. Et si la tante, parfaitement gaie et tendre, n’était, elle non plus, pas irréprochable ?

♣♣♣♣♣♣♣♣

L'histoire commence avec l'un des neveux, Pascal, qui a des problèmes d'argent et risque de devoir fermer boutique. Il ne veut pas imposer cela à sa femme qu'il adore et à qui il offre un certain train de vie. Lui vient alors l'idée de tuer son oncle. Mais le fera-t-il vraiment ? Est-ce lui qui a tué oncle Ernest ? Peut être son cousin finalement ? Ou sa cousine qui revient après de longues années sans nouvelles ? Ou la cantatrice sans talent ? Ou le majordome ? Peut être la tante ? Ou la femme de Pascal ? Ou le mec de la cousine ? Autant de personnages que de possibles coupables ! J'ai eu l'impression d'être dans un cluedo ce qui m'a beaucoup plu.

Ce roman se lit vite, pas seulement car il est court mais aussi parce que l'écriture est fluide. On va de révélations en révélations si bien qu'il est impossible d'être certain de qui a fait quoi :)
Un très bon moment de lecture après un pavé ^^

Bisous !


dimanche 27 novembre 2016

Toi, moi, maintenant ou jamais - l'intégrale


Coucou !

Après les déboires avec les ebooks des épisodes sur netgallery qui n'étaient pas entiers, j'ai pu avoir l'intégrale mais pas eu le temps de la lire. Au salon du livre de Brive, mon homme m'a offert le roman broché, du coup, j'ai relu depuis le début !
Mais voici le résumé pour celles/ceux qui ne connaissent pas du tout :

Prix broché : 14,90 euros
Prix ebook : 9.99 euros


Pourquoi lutter contre le destin ?


Peut-on vraiment tourner la page de son premier amour ? C’est en tout cas ce que pensait Charlotte. Jusqu’à ce que son passé resurgisse, bouleversant tous les repères de la vie qu’elle s’est efforcée de reconstruire. Un passé aux traits séduisants, au charme irrésistible et au sourire impertinent. Un passé qui s’appelle Jérémiah et qui, aujourd’hui encore, parvient à provoquer en elle des émotions qu’elle pensait disparues. Car il a été son premier amour, le plus sincère, le plus intense. Un amour qu’elle a choisi d’enterrer dix ans plus tôt. Mais aujourd’hui, Jérémiah est de retour, bien décidé à la reconquérir et à retrouver la jeune femme dont il est tombé amoureux. Et pour cela, il a un plan complètement fou : l’obliger à réaliser ses rêves de jeunesse avec lui, même si elle n’a gardé aucun souvenir des vœux qu’elle a formulés à l’époque.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Quel plaisir de retrouver Jeremiah sans avoir à attendre la suite ^^ Je ne vais pas répéter tout ce que j'ai dit dans ma première chronique, que je vous invite à lire pour plus de détails sur l'épisode 1. Je vous rappelle qu'il est dispo gratuitement sur le site d'Harlequin. N'hésitez pas, après vous serez accro !

Ce roman est aussi long que l'intégrale Dear You et on a, à nouveau, un héros très charismatique. Oui, il est encore super beau et richissime, mais j'ai trouvé qu'il l'affichait moins qu' Andrew d'une certaine façon. Il est surtout, et avant tout, imprévisible, dingue, accro à l'adrénaline mais, comme dit Summer "parfaitement parfait" (malgré ses défauts lol). Charlotte semble à fleur de peau, elle est enfermée dans une vie qu'elle a choisi par défaut, totalement à l'opposé de J. Alors ça donne quoi ? ^^

Jeremiah veut absolument reconquérir Charlotte, qui est partie il y a dix ans. Comment et pourquoi ? Les informations sont distillées au fur et à mesure du roman à l'aide de flashback. Pour parvenir à ses fins, il a retrouvé la liste de voeux qu'elle a faite à 17 ans et lui lance le pari fou de tout réaliser. Quelle femme ne rêverait pas d'un challenge pareil ? Qui plus est, avec un homme qui vous regarde comme si vous étiez LA SEULE merveille du monde !

J'ai adoré suivre leurs histoires d'ado autant que d'adultes. Je trouve leur relation hyper forte, passionnée, bref géniale ! Il y a tout ce que j'attends d'une romance : une belle histoire avec sa complexité, des personnages intéressants et attachants, des scènes d'amour et érotiques juste ce qu'il faut et sans grossièretés à tout va, des personnages secondaires qui ont leur importance (et qu'on se dit : ils vont avoir un livre eux aussi ??)... La plume d'Emily me fait toujours autant rêver et voyager ! 
En résumé, je crois bien que Jeremiah a dépassé Andrew !!!  

Je recommande à toutes les romantiques ! Bisous 


Casting ? 

Je reste sur Shiloh Fernandez pour Jeremiah, avec son côté sexy et bad boy

Pour Charlotte, je verrais bien Alicia Vikander, à la fois simple, jolie et avec du caractère




samedi 19 novembre 2016

Evaron



Hello !

Il y a quelques temps, j'ai été contactée par Miana Bayani pour lire et chroniquer son second roman, un young adult. J'adore découvrir les nouvelles plumes françaises ! Et comme le sujet m'a intéressée, j'ai accepté.
Voici le résumé : 



Prix ebook : 3.75 euros
Auto édité, dispo sur Amazon


Quand Eva doit changer de lycée en cours d’année, elle est tout sauf ravie. D’ailleurs, la joie n’existe plus depuis l’accident. Depuis ce jour, elle n’attend plus rien, n’espère plus rien ; juste qu’on lui fiche la paix. Son entourage n’est cependant pas de son avis. Malgré elle, elle se voit forcée de faire à nouveau confiance, de lâcher prise. De vivre.
Quand Aaron rencontre Eva, froide, distante et insupportable, il est tout sauf content. D’ailleurs, il n’a jamais ressenti grand-chose puisqu’il a toujours vécu dans l’ombre des expectations de son entourage.

Aux côtés d’Eva qui ne lui ressemble en rien, il va apprendre à contrôler sa vie et à faire ses propres choix.

♣♣♣♣♣♣♣♣


Une très bonne intro, qui m'a de suite donné envie de découvrir les personnages. J'ai beaucoup aimé l'idée de l'histoire des mots, leur signification. Lorsque c'est raconté par Eva, ça commence par une définition, un mot sur son état. Lorsque c'est raconté par Aaron, nous avons une citation. Ces marques représentent très bien les deux protagonistes. 

Au début, on ne sait pas vraiment ce qui est arrivé à Eva, ou plus précisément à Will. Qui était-ilpour elle ? Que s'est-il passé ? Quelque chose de grave, c'est certain car ça l'a complètement bouleversée. 
J'avoue que j'ai souvent eu envie de la claquer, de la secouer. Mais ce n'est pas parce qu'elle était mal représentée, loin de là. L'auteure a parfaitement su "interpréter" une adolescente, mal dans sa peau et souffrant terriblement. 
Aaron, lui, est à croquer ! On découvre au fur et à mesure que, derrière cette apparente vie parfaite, il cache bien des blessures lui aussi. 
Deux âmes esseulées qui vont s'apprivoiser. Enfin, surtout lui qui va le faire, il faut le dire il est tenace !!

Petit à petit les personnages secondaires prennent de l'ampleur et tant mieux car les romans qui ne tournent qu'autour des héros sont vite lassants. Là, on a les parents, les amis, les "ennemis", tous interragissent, se mélangent et font eux aussi bouger les choses. Pas toujours en bien. 
Au final, Eva et Aaron finissent par connaître aussi les sentiments avec lesquels les autres se battent face aux blessures qu'ils avaient l'impression d'être les seuls à avoir. Je ne sais pas si c'est bien français ce que je dis ?

Une belle écriture, beaucoup de sentiments, très intenses ! Une jolie histoire sur des sujets très durs. Je suis persuadée que beaucoup, malheureusement, s'y retrouveront. Si ça peut les aider à entrevoir la lumière, c'est génial. Ou à aider un proche qui traverse de dures épreuves. Je n'en dis pas plus !!!

Merci à Miana pour cette découverte !!! ♥♥♥

Bon week end à toutes & à tous ! 

Casting ? 

Je ne suis pas très au fait des ado du moment, alors je tape dans ceux de mon époque ahah

Pour Aaron, je verrais bien un jeune Hayden Christensen


Et une jeune Emilie Browning pour Eva





jeudi 17 novembre 2016

From banks to rock'n'roll




Hello !!

Dernièrement j'ai vu que Lips & Roll Editions cherchaient de nouveaux partenaires alors je me suis proposée car moi aussi ^^ Ils m'ont de suite proposé un de leur nouveau roman et je dois dire que le résumé m'a beaucoup intriguée. Le voici : 

Prix ebook : 4,99 euros 
Prix broché : 16,99 euros 

Liverpool, Angleterre, 5 octobre 1962. Tandis que les disquaires sont submergés de fans désirant acquérir le premier single du groupe mythique The Beatles, Shawn Houston et Joleen Winchester, jeunes mariés fous amoureux l’un de l’autre, commettent leur énième braquage de banque. Mais cette fois-ci tout ne se passe pas comme prévu : Joleen est blessée, et les bandits formellement identifiés. Cependant, le couple réussit à s’enfuir. Commence alors une longue et périlleuse course poursuite entre les malfrats et Guilhaume Lewis, inspecteur séduisant au passé mystérieux…

♣♣♣♣♣♣♣♣

Beatles, un héros qui a le même prénom que mon fils (juste que minimoy c'est avec un U), une histoire qui sort des sentiers battus... Tout pour me plaire. En théorie. 
Je sors mitigée de ma lecture. Je vais donc commencer par ce qui m'a le moins séduite pour finir sur le positif, ça passe toujours mieux ^^ 

Au début, je me suis amusée à lire les extraits de chansons écrits et traduits à chaque fin de chapitre. Mais dans le premier il y a une erreur de traduction et ça m'a fait grincer des dents. Ensuite, j'avoue que je ne lisais pas toujours car ça me faisait perdre le rythme. L'idée est sympa, les extraits sont ceux des chansons en titre et une annotation nous explique quand la chanson est sortie. Mais au final, pas grand intérêt car le rock'n'roll n'est pas présent dans le roman. 
Ni lui, ni la vie de l'époque. Il y a même un passage qui m'a fait tiquer quand Joleen dit qu'elle a entendu un type téléphoner à la police... après un accident en pleine route de campagne ? En 1962 ? Sans téléphone portable ? Seriously ? ;)

Les personnages manquent de profondeur. On a envie de gratter mais pas possible. Pourtant ils ont tous un passé sur lequel il était possible de jouer, plus leurs relations. Mais on reste en surface. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux, aucun :/ J'ai même souvent soupirer au vu de leurs réactions. Des choses acceptées trop vite alors que ça devrait être un choc, des comportements puérils pour des personnes de quasiment 40 piges... 

Il y a une intrigue derrière l'intrigue. Parfois c'est expliqué un peu maladroitement (oui, je suis une chieuse, je lis beaucoup de thrillers) mais ça se tient et ça donne envie de toujours lire pour voir ce qu'il va se passer au final. Rien de glauque, nous ne sommes pas dans du Chattam. C'est donc abordable pour les âmes sensibles. 

Un couple mais pas de romance. J'ai attendu, je vous l'avoue. Le couple est comme Bonnie et Clyde, donc là encore je m'attendais à plus de passion, violence, profondeur. C'est trop gentil pour moi :p 
Le roman alterne les points de vue de Shawn puis Guilhem. Ça change car on a toujours droit à celui de la fille, ou la fille et le mec. Là, les mecs sont à l'honneur. 

Après lecture, j'ai été voir qui était l'auteure et j'ai appris qu'elle avait 18 ans. Cela explique donc les choses qui m'ont gênée. Pour un premier (j'imagine ?) roman, c'est très prometteur ! Il y a beaucoup d'idées et qu'on ne voit pas partout. Perso, premier livre que je lis à cette époque et avec ce genre d'intrigues. 
Son style est fluide, les chapitres courts donc ça se lit très vite. Il y a un bon rythme, ce qui n'est pas facile à tenir dans ce genre de romans. 

Je dirais quand même que c'est un thriller intéressant, léger, et qui vous donnera envie de sortir vos k7 ou 45tours des Beatles ahah - la vieille en moi qui parle XD 

Merci à Lips & Roll pour ce service presse. Bisous et bon week end à tous ! 






lundi 14 novembre 2016

Le livre rouge de Jack l'éventreur



Hello !

Je ne vous présente pas un roman cette fois mais un livre sur Jack l'éventreur, relatant les faits, l'enquête, le mythe... Ecrit par Stéphane Bourgoin que j'ai enfin pu rencontrer à la foire du livre de Brive :) 
Voici le résumé : 


Prix ebook : 8.49 euros
Prix broché : 22 euros

{Le Livre rouge de Jack l'Eventreur} est un livre de fond sur la vie de cet ancêtre de nos {serial killers}, sur lequel tant de légendes et de mythes erronés se sont greffés. Stéphane Bourgoin reprend l'enquête à zéro. Il reconstitue l'atmosphère misérable et sombre de l'East End londonien de 1888. Il nous fait revivre chacun de ces meurtres effroyables, comme celui de Annie Chapman et de Mary Jane Kelly... Il examine les différentes théories, plus ou moins classiques, qui font successivement de Jack l'Eventreur un étrangleur, un magicien, un étranger, un membre de la famille royale : déjà un mythe ! Stéphane Bourgoin nous livre les archives secrètes de Scotland Yard. Il a eu également accès aux dossiers de la FBI National Academy. Ce texte est donc un panorama complet, scientifique et fascinant, du destin de l'Eventreur. Le récit est suivi d'un certain nombre de documents décisifs autour du personnage : des nouvelles anglaises inédites, une bibliographie et une filmographie exhaustives.

♣♣♣♣♣♣♣

Très intéressée par les tueurs en série, je l'étais forcément par ce tueur qui ne fut jamais découvert malgré les nombreuses théories et autres suspects. 
Même si je n'y croyais pas j'ai adoré le film avec Johnny Depp From Hell, qui reprend la conspiration royale. Je me suis donc lancée avec avidité dans cette lecture, pour en savoir plus ! Je ne peux pas dire que je suis une experte en Jack, je ne connais même pas par coeur le nom de ses victimes :/ 

PREMIERE PARTIE 
J'ai donc appris un tas de choses dans cette partie qui est totalement dédiée aux crimes et à l'enquête. Au passage, on en apprend beaucoup sur la vie des pauvres gens de l'époque, le sort glauque des femmes démunies . C'est très instructif. 
Je vous rassure, gloire n'est pas faite aux actes sanguinaires du tueur. On en a des descriptions mais surtout au travers des rapports d'autopsies. Vous pouvez donc lire sans avoir envie de vomir. 
Stéphane Bourgoin retrace la chronologie des faits, les réactions de la police, nous parle des témoins, des suspects, de la vive réaction des médias (qui ont largement contribué au mythe et non à l'enquête réelle), mais aussi de la vie des victimes pour qu'elles ne soient pas que des corps mutilés. Il nous explique aussi pourquoi certaines théories sont absurdes et/ou fantasques. 

C'est passionnant de voir comment la Police a pu enquêter à une époque où l'on n'avait pas le matos des experts ni les cerveaux d'esprits criminels ;) Certains enquêteurs, un surtout (navrée je n'ai pas retenu tous les noms) avaient une idée plutôt exacte de l'état mental de Jack, son profil si vous voulez. 

Malheureusement, à ce jour, le mystère reste entier. Libre à vous, avec toutes les infos, de vous faire votre idée sur l'identité du tueur surnommé Jack l'éventreur à cause de lettres envoyées à la presse par, très certainement, deux journalistes. 
J'aurais bien aimé, d'ailleurs, que Stéphane Bourgoin, nous donne son suspect - qu'il ai raison ou tort. Juste pour avoir son avis. 

DEUXIEME PARTIE
Vous y trouverez, sur une centaine de pages, des nouvelles et petites pièces de théâtre, fictives, autour de Jack L'éventreur. Toutes traduites par Stéphane Bourgoin. Dans l'une d'elles, Jack se retrouve poursuivit par Sherlock Holmes ! C'est arrivé dans de nombreux récits ^^ 
Une façon de voir l'imaginaire des contemporains (pour la grande majorité) du tueur. 

TROISIEME PARTIE
Filmographie et bibliographie. Sur la dernière centaine de pages, Stéphane Bourgoin (qui tenait une librairie lorsqu'il a sortit ce livre - je crois que c'est toujours le cas) nous propose un taaaaaaas de titres consacrés au tueur de Whitechapel. Une vraie mine d'or pour ceux qui veulent tout savoir sur Jack ! Il y a même des annotations pour certains livres. 

Pour résumer : j'ai appris plein de choses et je le conseille aux ripperlogues confirmés ou non ^^ 

Bisous

Pour le plaisir... 


vendredi 11 novembre 2016

13 à table ! - 2016


Coucou !

J'ai acheté ce livre il y a un petit temps et je n'avais toujours pas eu l'occasion de le lire. Comme plusieurs auteurs présents dans ce recueil étaient à la Foire du livre de Brive , je l'ai ressorti de ma bibliothèque ! Dès que je pourrais je prendre l'édition 2017. 
De la lecture à un bon prix et une bonne action, pourquoi se priver ?? 

Prix broché : 5€ 

Présentation de l'éditeur :
Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris cette année encore leur plus belle plume pour vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d'un thème : frère et sœur. Ceux qui s'aiment, ceux qui se détestent... Souvenirs d'enfance, vie commune, haine larvée ou avouée, à chacun sa recette. Douze fratries à découvrir sans modération.

♣♣♣♣♣♣♣


Françoise Bourdin : Cent balles
Après avoir lu Berill ou la passion en héritage, j'ai facilement retrouvé le style de l'auteure. 
Dans cette nouvelle il est question de deux frères, opposés dans leur façon de vivre : l'un plutôt bourgeois, l'autre bohème qui vient toujours le taxer. Les différences empêchent-elles l'amour fraternel ? 





Michel Bussi : La seconde morte.
Je n'avais jamais lu cet auteur même si son nom est loin de m'être inconnu. C'était donc une découverte et ce texte est touchant. Aurélie a une grande soeur, plus belle, plus talentueuse, plus ci, plus ça... Tout le monde la remarque, elle, Alexandra, même le fiancé d'Aurélie. Comment vivre dans l'ombre de cette soeur si parfaite quand on est plus que banale ? Bonne question et une fin tout à fait surprenante ! 





Maxime Chattam : Ceci est mon corps, ceci est mon péché
Je ne le présente plus ^^ J'adore tout ce qu'il écrit et une fois de plus, j'ai été ravie !
Il y avait comme un rappel à In Tenebris qui est mon favori. Nous avons affaire à une enquête sur un tueur en série très particulier. Jusqu'au bout je me suis demandée où était la thématique fraterie et bam ! Vous ne serez pas déçus !! 





Stéphane De Groodt : Frères Coen
Plus un texte à jeux de mots qu'une nouvelle. C'est très court, 4 ou 5 pages maxi. Je n'ai pas accroché, un humour qui ne m'a pas touchée. Je me suis un peu demandée ce que ce texte faisait là...








François d’Epenoux : La Main sur le coeur
Racontée par le petit frère qui n'est plus un enfant. L'histoire d'une fraterie éclatée et bien triste. J'espère vraiment ne pas finir comme ça avec mes frères et soeurs ! Même si ce n'est pas toujours simple. 








Karine Giebel : Aleyna
Une histoire très dure et totalement d'actu. Aleyna doit épouser un homme du bled, que sa famille lui a choisi. Elle refuse, elle veut vivre libre dans son pays libre ! Mais sa famille ne l'entend pas ainsi et persiste dans des coutumes barbares d'un autre temps... 
J'ai été très touchée par ce texte. 






Douglas Kennedy : Tu peux tout me dire
Ou comment la trahison peut aussi venir de son propre sang ? Encore un tableau peu joyeux de l'esprit de famille. 









Alexandra Lapierre : Fils unique
Une histoire à la fois triste et heureuse ! A l'opposé de l'histoire précédente, là on se dit que malgré tout : rien ne vaut la famille :) 









Agnès Ledig : Karen et moi
Pas de fraterie au sens propre. Mais plus l'idée que parfois, la famille, on la choisi et ce sont nos amis ♥
L'histoire est raconté par l'homme, j'ai trouvé ça original vu le contexte.







Nadine Monfils : La Robe bleue
Une histoire touchante, au coeur d'un bar pour les laissés pour compte. Presque un air de Germinal dans l'air avec ces pauvres gens. L'héroïne m'a fait de la peine. Glauque mais le sort de tellement trop de gens :/








Romain Puértolas : Le Premier Rom sur la Lune
Une vraie surprise ! Un rom qui a atterrit sur la lune avec son caddie et ses amas de cuivre. Comment ? On le découvre petit à petit. Une triste chute. 
Cette nouvelle nous donne une leçon de vie. Sujet d'actualité encore aujourd'hui :/







Bernard Werber : Jumeaux, trop jumeaux
On sent la patte science fiction, et pourtant, je me suis demandée si ça pourrait arriver ! Après tout, j'ai déjà vu des reportages où des jumeaux qui ne se connaissaient pas avaient des vies très similaires. 
Une nouvelle très sympa ! 








En vous souhaitant un bon long week end !!! Bisous 

mardi 8 novembre 2016

Swap thriller




Coucou !

Hier j'ai réceptionné un nouveau swap qui avait pour thème : thriller. Non pas celui de Michael Jackson mais le genre littéraire ^^ Il était organisé sur livraddict par Coffee Book (qui est ma binôme pour 2 swaps à venir). 

J'étais en binôme avec Fabienne de Maman, tu lis quoi ? Nous avons sympathisé et c'est une des choses que j'adore avec les swaps ! Pouvoir faire de nouvelles connaissances :) On se verra en Mars à Livre Paris !! C'était son premier swap et elle a assuré ! Je suis contente aussi que mon colis lui ai plu :)

Cette fois Minimoy dormait donc j'ai pu ouvrir moi même mes cadeaux hehe


Déjà quand j'ai vu les jambières, j'étais Joie ^^ J'adore ça !! En plus, faites par ma swappée alors je les aime encore plus :) je les ai essayées direct sur mes bottines. Classe, non ? 

Ensuite déballage des cadeaux ! Numérotés ^^ Il faudrait que je le fasse aussi, je trouve ça cool. Hier j'ai directement goûté le thé vert Fleurs de jasmin : un régal !



Trois superbes livres qui vont compléter ma collec King et que je n'ai jamais lus :) 


Trop mignons ces marque pages magnétiques ! Je n'ai même pas réussi à en trouver en écumant le net ! Pas douée, visiblement. 


Alors ça, ça va me servir l'an prochain pour Halloween !!


Les sucettes me donnent envie et j'ai déjà repéré quelques recettes originales dans le bouquin :)


Enormissime !!! Je n'en ai jamais trouvé !!! Ils sont trop bons XD J'adore le vernis aussi !


Délicate attention pour mes chats. Nous avons perdu Sharky donc c'est juste pour Malcolm. Il en a mangé un mais il fait le timide. ça ressemble un peu à des bonbons donc il se demande ce que c'est pour une fois, car d'hab il mange tout et n'importe quoi XD


Goûté ce matin, léger et agréable :)


Je n'ai plus de dvd, à part disney, depuis 15 ans lol ça va me faire bizarre mais comme je ne l'ai jamais vu, ça tombe bien :) Je le visionnerais après l'avoir vu par contre. 



J'ai oublié de remettre le thé russe sur cette photo mais voilà tous mes cadeaux ! Il y a aussi une clochette en Funko pop porte clés ! Elle est trooooop mignonne ! Je vais la mettre à côté de sa grande soeur :) 

Merci pour ce super swap !! Bisous 

Edit : ce que je lui ai envoyé est ICI


lundi 7 novembre 2016

Foire du livre Brive - novembre 2016






Hello !

Maintenant que je vis en Dordogne, je ne fais pas que le salon du livre à Paris ^^ C'est avec joie que j'ai découvert la Foire du livre à Brive. J'y ai traîné mon homme samedi 5 - cela dit, il m'a abandonnée au bout d'une heure car il n'aime pas la foule XD

Merci aux organisateurs de m'avoir envoyé une invitation pour deux personnes. Même si l'évènement est gratuit, ça m'a permis de ne pas faire la queue et vu la taille qu'elle faisait, ce n'était pas rien !!

En arrivant, j'ai directement été voir pour Gilles Legardinier, mais à 14h il y avait une queue, je ne vous dit pas !! Bernard Werber, pareil donc on est allé voir ma chouchoute Emily Blaine. En passant, j'ai vu Alexandra Lapierre toute seule donc j'en ai profité ! Très agréable et souriante. Je l'ai découverte en lisant le recueil de nouvelles des Resto du coeur. Je la lirais avec plaisir dans une version plus longue. 

  

Je me suis arrêtée pour me présenter à Lena Jomahé, qui a du se demander qui était cette meuf qui l'accostait lol J'ai son roman en ebook donc pas de dédicace. Et j'ai loupé Marion Obry qui était en pause dej. Dommage. J'espère pour elles que la journée fut bonne !!

Ensuite donc, visite à Emily Blaine ♥ Mon chéri m'a offert son dernier roman pour compléter ma collection ! Toujours un plaisir de se croiser et discuter un peu. Et ça fait toujours plaisir aussi quand un auteur se rappelle de vous à chaque fois, même de détails, et plaisante avec vous ; ça montre qu'il y a de véritables échanges. Pour tout ça, merci ! 







Ensuite, j'ai attendu Stéphane Bourgoin qui était juste à côté. Mais il s'est fait désirer lol Donc j'ai eu le temps d'aller voir Mark Mills dont j'avais lu le premier roman (sans le savoir). Il parle français avec un charmant accent. On a échangé dans les deux langues, il est vraiment sympa ! J'ai encore plus envie de lire d'autres de ses romans. Je ne mets pas la dédicace car je l'offre à quelqu'un, surprise pour cette personne ^^

 

J'en ai profité pour aller voir Karine Giebel qui était à côté. Il y avait aussi Barbara Abel mais impossible de retrouver mon bouquin avant de venir. 
Pour Karine, qui a été très agréable, c'est aussi le recueil de nouvelles qui m'a servi pour la dédicace. Chronique à venir dès que j'aurais tout lu mais son texte m'a vraiment touchée. 




 

Je n'arrive toujours pas à regarder l'objectif lol Un jour ^^
En faisant le tour du stand, il y avait Françoise Bourgoin. Donc arrêt dédicace pour le livre et le recueil. Nous n'avons pas discuté, il y avait pas mal de monde et, ce n'est que mon impression, mais je l'ai sentie fatiguée. En tout cas, souriante quand même. Je ne mets pas les deux dédicaces car j'offre le livre, surprise pour la personne :)

 

Enfin, Stéphane Bourgoin était là ! J'ai discuté avec un autre lecteur qui venait le voir aussi, Luckas. Comme quoi, sur les salons on peut aussi faire des rencontres sympa avec d'autres fans. Et aussi avec le staff des auteurs, là je pense à Abygaelle ♥ Je suis ravie de cette rencontre, d'avoir pu discuter un peu et d'avoir enfin une dédicace dans ma bible ! Oui, même mon chéri l'appelle comme ça ce bouquin. Il me sert pour mon thriller et me servait avant car je suis captivée par les serials killers. Bon, je précise avant qu'on me traite de tarée : ce ne sont pas leurs crimes odieux qui me fascinent, ces gens sont des monstres hein, mais je me demande toujours ce qui fait qu'ils tournent mal, ce qu'il se passe dans leur tête. C'est la psyché qui m'intéresse. Voilà, brève parenthèse ^^ 
PS: du coup, Luckas je les poste ici tes photos ;)





Ensuite je me suis dit que je devais tenter Bernard Werber et là, miracle, que dix personnes devant moi ! Hop, j'ai donc pu lui faire dédicacer mon livre et celui de mon chéri, échanger un peu et j'adore la pose qu'il a prise pour la photo ^^ Et ses dessins, au top ! 
Du coup, je vous avoue, je ne l'ai pas encore lu à part dans le recueil. Honte à moi lol 





Après, je suis allée voir Christian Signol. Il faut que je vous explique. Quand la série adaptée de sa sage La rivière espérance est sortie, ma soeur et moi étions à fond !!! L'année suivante, nous étions en vacances dans le Périgord. Et maintenant, j'y vis. Tout part de lui :) 
Alors peut être que j'attendais un peu de magie de cette rencontre qui m'a laissée déçue. Je l'ai trouvé froid. Pas un sourire. Dommage. Peut être pas un bon jour, on va dire ça. Le livre a été dédicacé pour ma grand-mère et ma soeur, en souvenirs.


Plus joyeux et vraiment adorable, je suis allée voir Paul Echegoyen. Je garderais un super souvenir de cette rencontre, et ce sera avec plaisir que j'achèterais d'autres livres pour minimoy. Peut être qu'un jour, je l'emmènerais avec moi pour une dédicace en live :)



Alors que je me décidais à faire la queue pour Gilles Legardinier, la fille devant moi m'a dit qu'elle devait être la dernière. J'avais effectivement vu un mec de la sécu lui parler. J'aurais du jouer ma rebelle car avant qu'ils ne mettent la pancarte, cinq autres personnes se sont ajoutées. Snif ! Une prochaine fois donc ! En tout cas, de ce que j'ai vu, il était une fois de plus sympa avec toutes les personnes qui sont venues le voir. Même s'il ne sourit pas sur mes photos ;)


Enfin, il me restait à voir Agnès Ledig. J'en ai profité pour prendre Amélie Nothomb en photo. Je vous avoue que je ne l'ai jamais lue non plus. Mais maintenant je suis curieuse car je l'ai trouvée hyper cool avec ses lecteurs qui étaient très très très nombreux là aussi. Souriante, un mot pour chacun, ça fait plaisir à voir ! 



Et enfin Agnès, qui dédicaçait son nouveau roman avec un dessinateur. Je ne le connaissais pas, ni le roman, je n'avais que mon recueil. Mais pareil, très joviaux ! Je n'ai pas pu la prendre en photo car elle n'aime pas poser, ce que je respecte. 


Voilà, voilà ! Après ça, je suis rentrée avec un mal de dos mais un moral bien remonté ! 
C'est très différent des autres salons que j'ai fait, j'ai eu une impression de convivialité plus importante. Même si c'était un peu confiné. J'y retournerais avec plaisir l'an prochain !!! 

Bisous