jeudi 29 octobre 2015

Nos étoiles contraires


Coucou !

Je me suis enfin lancée dans ce roman dont j'ai tellement entendu parler. Je ne voulais pas le lire parce que des ado cancéreux, ça ne me faisait pas rêver et surtout, j'avais peur de passer mon temps à pleurer. Il est sorti quand ma (belle) mère était malade, elle n'a pas survécut à ce monstre, alors j'avais encore plus peur de le lire. Mais voilà, à force de le voir sur ma liseuse, j'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai dévoré. Et il rentre dans le challenge un mois, un thème
Avant de vous en parler plus, voici le résumé pour ceux qui ne connaissent pas encore :



Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… Les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

♣♣♣♣♣♣♣♣

Ce ne sera pas une découverte pour beaucoup, certains l'auront lu, d'autres auront vu le film, ou les deux mais dans le cas où, comme moi, vous auriez échappé à cette histoire, je ne dirais qu'une chose : foncez ! 

Alors oui, j'ai pleuré. Putain j'ai pleuré les 20 derniers % du livre. Une fontaine ! Je me doutais de la fin, biensûr, pas de grand mystère mais je ne garderais pas que ça en mémoire. Je garderais surtout TOUT le reste du roman. 

D'abord, il est superbement écrit. Les personnages ne sont pas attachants parce qu'ils sont malades mais parce qu'ils sont sensibles, drôles, émouvants, captivants ! Oui, même si c'est un drame, j'ai beaucoup rit. Hazel, Gus, Isaac, et même Van Houten, ont des réparties que j'ai adorées ! Ils sont vrais, sans chichi et bouleversants. Et profonds, avec beaucoup d'esprit. Tout en restant accessibles, humains.

L'auteur n'accentue rien pour vous mettre la larmichette exprès, il dépeint avec une certaine sincérité la maladie et ce qu'elle provoque, la lutte et l'envie d'être comme tout le monde. Il évite tous les pièges que tend ce genre d'histoires, il n'y a pas de mélo, d'apitoiement acharné. 

Je ne pouvais pas m'arrêter de lire, même sur la fin. C'est un roman qui chamboule, qui fait surgir tout un panel d'émotions. Certes parfois il m'a rappelé de mauvais souvenirs, c'était dur, mais malgré l'issue fatale, j'ai trouvé qu'il était débordant de vie. Magnifique ! 

La maladie a une part importante, dans le sens où elle fait partie des protagonistes et de leur entourage, mais on finit par l'accepter et se concentrer sur l'essentiel : leur caractère, ce qui leur arrive, leurs échanges. On voyage, même ! 

C'est difficile d'en parler tellement je suis encore toute retournée. Je me suis pris une claque. Quand je l'ai fini, je suis restée pendant cinq minutes sans rien faire, juste encaisser. C'est le genre de roman qui vous donne l'impression d'avoir retiré un filtre et voir le monde autrement, ou encore mieux. Il fait partie des livres que j'aurais envie de lire et relire, et relire. Chose rare. 

Bisous !!

Je garde le casting du film, que je vais d'ailleurs regarder bientôt. *oui, je suis maso*





mardi 27 octobre 2015

Pour ton bien


Heyyyyy !!

Pour égayer cette journée grise, je vous propose une autre nouvelle avec les sexy rugbymen d'HQN ! J'avais lu celle d' Angéla Morelli et d'Eve Borelli, là je vous propose celle de la super Emily Blaine ♥ 
Voici le résumé :  


Achille avait son talon, Benjamin a son genou. Alors que le match de sélection pour la Coupe du monde de rugby approche, la douleur devient de plus en plus insupportable. Mais hors de question de montrer sa souffrance : cette sélection, c’est la dernière de sa carrière, il ne la manquera pour rien au monde. Pas même pour les beaux yeux de Clémence, la nouvelle kiné de l’équipe qui a remarqué ses mâchoires crispées et veut l’obliger à passer des examens. Clémence et ses grands yeux verts. Clémence et ses lèvres appétissantes. Oui, il va se faire un plaisir de la convaincre de ne rien dire…

♣♣♣♣♣♣♣♣

Comme toujours, j'aime le style de l'auteur ! Et là, j'ai d'autant plus apprécié que c'est Ben qui raconte. C'était marrant d'avoir son point de vue et je ne l'ai pas trouvé féminin (ce qui arrive trop souvent quand les femmes veulent interpréter les hommes). 

J'adore la rencontre entre les deux, plus précisément la deuxième en fait, quelques minutes après. Je n'entre pas dans les détails pour ne pas tout vous raconter. 

Le rugby est bien intégré mais sur le plan "médical" vu la blessure de Ben. L'enjeu pour lui est important et j'avais peur pour lui !! Je croisais les doigts XD 

Le décor est bien planté, les personnages m'ont accroché de suite. J'aurais tellement voulu en avoir plus !!! C'est toujours le problème des nouvelles hein ! 

Ben est sexy ! Clémence donne très bien le change. J'adore leurs petite joutes verbales, elles sont piquantes et drôles. Il y a des scènes hot évidemment ; elles sont parfaites. Je les ai toutes aimées, sensuelles, chaudes et très bien placées. 

Pour conclure, c'est une nouvelle à lire sans hésitation pour passer un bon moment et rêver un peu :)

Bisous



Casting ? 
Clémence : Tatiana Maslany

Ben : Dylan Bruce



lundi 26 octobre 2015

Powerful Tome 1



Coucou !

Il y a quelques semaines, S.N. Lemoing m'a contactée pour me proposer de lire et chroniquer son roman. Le genre, plutôt aventures médiévales & fantastiques, n'est pas trop ma tasse de thé mais le scénario avait l'air intéressant. Avec beaucoup de retard, j'ai fini par me lancer dans cette lecture.
Voici le résumé : 


Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d’Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.
En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens. Seulement, il n’est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre. Alors que Litar, reconnu comme l’être le plus puissant du royaume s’absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d’agir.

Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

♣♣♣♣♣♣♣♣

On est aspiré dans l'ambiance dès les premières pages. Le peuple est à la limite de l'esclavage, les temps sont sombres mais un espoir persiste. Un petit groupe décide qu'il est temps de se rebeller. Mais cela ne va pas être simple car si le Roi est un humain lambda, son fils est doté de pouvoirs. 

Voilà, le ton est donné. Il y a les êtres dotés de pouvoirs, ceux qui n'en ont pas mais qui peuvent apprendre la magie, et d'autres personnages que l'on découvre petit à petit ; en même temps que l'on apprend comment le Royaume en est arrivé là. S'il y a des problèmes de transition entre présent et passé, tout finit par s'emboîter. 

Les personnages se révèlent peu à peu. Ils sont nombreux alors faut pas lire ça fatigué sinon difficile de tout retenir. Un peu comme dans GOT ! 
Il manque cependant un peu de peps aux dialogues et aux personnes pour les rendre plus charismatiques. Travaillés, ils seront encore plus intéressants. Là, ça reste souvent trop en surface.

Quelques longueurs parfois, alors que d'autres scènes m'ont paru trop courtes. 

C'est quand même une histoire intéressante, et l'auteur a créé son monde imaginaire, avec même un langage propre à ce monde. J'ai trouvé ça très bien. J'aime quand les auteurs parviennent à avoir leur propre univers. On est peut être loin de GOT ou HP ou LSDA mais quand même ! C'est pas évident à faire. 

En conclusion, je dirais qu'il faut retravailler un peu le texte, corriger les fautes, mais que c'est très prometteur ! Un tome 2 est à venir. Vous pouvez déjà trouver celui-ci sur amazon.

Bisous 


dimanche 25 octobre 2015

Romagnas du Mont Davis


Bonjour !

Ce livre était dans ma PAL depuis un petit temps, offert dédicacé par ma copine Sam  ♥ Comme ce mois-ci il faut du orange sur la couverture pour le challenge, un an et des livres, c'était l'occasion ou jamais :)
Je vous présente le résumé : 



Grégory Cummings, 27 ans, psy à Toronto,
analyste en Morpho-Gestuelle auprès de la GRC ( Gendarmerie Royale Canadienne)
va être conduit à la frontière du Mexique pour retrouver sa sœur disparue depuis plus de trois mois.
Lisy O'Brian, gynécologue à El paso se trouve être la dernière à avoir vu Tess Cummings.
Leur destin va se retrouver lié au delà de ce qu'ils auraient pu imaginer.
Un médaillon, une comptine, des fleurs...
Quel est donc ce secret qui les lie à jamais ?
Que vont-ils découvrir au bout de cette route ?

Déchireront-ils ce voile obscur qui plane sur eux depuis plus de 17 ans.

♣♣♣♣♣♣♣♣

L'érotisme ce n'est pas ma tasse de thé, alors quand j'avais vu les fesses de la fille sur la cover, je n'étais pas emballée. Mais le résumé était tentant ! On ne le voit pas car noir sur noir ça ne rend rien, mais il y a écrit Polar de filles sur la couverture. Et moi, j'adore tout ce qui est polar, thriller ^^ J'ai une collection de J'ai lu pour Elles dans ce genre. Bref, je m'égare !

Un résumé prometteur sauf que pour moi, gros flop. Je l'ai lu en quelques heures donc je souligne que le style est fluide et agréable. Malgré quelques soucis de mise en page, mais je sais ô combien c'est difficile !! Parfois le _  pour les dialogues n'était pas là ou mal placé donc je devais relire pour savoir qui parlait. 

En fait la première scène ne m'a pas plu. Je me suis demandée pourquoi les personnages étaient débiles ? Oui, le terme est fort mais bon, une nana débarque pour lui donner des info sur sa soeur disparue et, non seulement il l'envoie chier, mais en prime il lui propose une partie de jambes en l'air ? Erm... En plus, le gars il est comportementaliste, style Lightman dans Lie to me ? Mouais.
Et des réactions bizarres, j'en ai trouvé plein ! Comme de prendre la voiture pour faire minimum 29h de route alors que les avions vont repartir le lendemain matin ? Bon, ça on va dire que c'est l'impatience, ok ! Mais je trouve qu'ils prennent trop leur temps pour des gens pressés de retrouver quelqu'un  en danger... J'ai aussi été surprise de trouver des croissants, à la française, sur une autoroute près d'Indianapolis. Je n'ai pas non plus trouvé les fleurs, j'ai l'impression qu'elles n'existent pas. Si je ne me trompe pas : pourquoi en inventer ? *je suis chiante, je sais*

L'héroïne s'appelle Lisy, sa tante Lisbeth, à un moment ça m'a emmêlé les pinceaux. Les chapitres alternent le narrateur : soit Lisy, soit Greg. Sauf que parfois on a deux fois d'affilée Lisy, donc je commençais en me disant c'est Greg et là je réalisais que non. Pareil, elle dit souvent Wow dans sa tête, et lui aussi. Au final, je les trouvais trop semblables, il n'y a pas assez de démarcations.

Je ne dirais pas que Greg et Lisy n'ont rien d'intéressant, ils m'ont paru sympathiques mais trop fades pour me marquer. Il manque un petit quelque chose pour moi. Mais ils plaisent à plein de mes copines XD

On a bien compris que Lisy est fan de 50 nuances de Grey. Entre les désolée, je m'excuse qu'elle enchaine et son Jiminy Cricket qui lui parle... au secours !!! Si je n'aime pas Grey, il est au moins resté con et arrogant pendant tout un tome, alors que là, au bout de 20 pages max, le mec devient un gentil toutou.
Il lui lance même un Je t'aime au bout de 24h ? Non, là je crie au scandale ! Faut pas déconner quand même. Ok, dans les romans, on développe plus vite mais une journée, sérieux ?
Les scènes torrides ne sont même pas terribles, pas assez développées. Pour un roman qui annonce de l'érotisme, j'en ai trouvé moins que dans certains qui ne sont pas de ce genre. Curieux.

C'est dommage tout ça car l'intrigue part sur une bonne idée. Pas très bien expliquée par moments, mais elle est intéressante. On ne la voit pas arriver comme c'est le cas parfois. Là, c'est surprise ! La fin du roman n'apporte pas toutes les réponses puisqu'il y a un autre tome. Sur ce plan, c'est quand même bien joué. 

Malheureusement, je ne lirais pas la suite. 

Bon dimanche ! 


Désolée pas de casting, je n'ai pas été inspirée. 





samedi 24 octobre 2015

Sing - Stage Dive T3


Hellooooo !!!

J'espère que vous allez bien ! Beaucoup de stress pour moi en ce moment, donc je n'avance pas très vite dans mes lectures. Hier soir j'ai terminé Sing de Kylie Scott et comme les autres : j'ai adoré ! Cette saga est clairement ma new adult favorite :) Vous pouvez lire mes chroniques sur Rock & Play 
Voici le résumé : 



Des boulots minables, Lena en a enchaîné pas mal. Mais ce n’est rien à côté de son travail d’assistante de l’une des plus grandes – et plus égoïstes – stars du moment : Jimmy, le chanteur des Stage Dive. Après le scandale qui a mené Jimmy en cure de désintox, il incombe à Lena de le maintenir sur le droit chemin. Et elle est déterminée à garder leurs relations strictement professionnelles et ne pas se laisser charmer par le rocker sexy. Mais Jimmy a l’habitude de toujours obtenir ce qu’il veut…

♣♣♣♣♣♣♣

Bon alors d'emblée je vous l'avoue : Jimmy est devenu mon chouchou, même si j'adore toujours Mal ! Qu'on retrouve d'ailleurs dans celui-ci et qui est toujours aussi loufoque ! En fait c'est ce que j'aime bien dans ce genre de saga, c'est qu'à chaque livre on les retrouve tous, même si les protagonistes changent. 

Dans celui-ci donc il s'agit de Jimmy, le chanteur torturé, et Lena (qui raconte l'histoire), sa coach de vie. Un peu arrivée là par hasard, elle fait de son mieux pour tenir ce rôle ô combien difficile !! Parce que Jimmy est compliqué, arrogant, destructeur... mais tellement craquant ! C'est le type même du mec dont on a envie de creuser le mur qu'il a érigé entre lui et le reste du monde. Certes, ce n'est pas un chamallow derrière mais il a un coeur, et beaucoup de fragilité. J'adore son personnage complexe.
Lena est top ! C'est ma préférée des trois filles. Elle est drôle, naturelle, un brin timbrée finalement :) J'ai eu mal pour elle, j'ai même versé une larme parce que je me mettais trop à sa place. 

Ce tome est différent des autres car Jimmy n'est pas la joie de vivre, ni délire comme David ou Mal. Jusqu'au bout j'ai attendu que ça arrive enfin ! Mais le rapprochement est long, tortueux et quand on croit qu'il arrive enfin... et bien non !! J'étais mega frustrée par la scène de sexe. Hyper logique mais tellement baise que je me disais : bordel ! c'est nul ! 

Je ne vous spoilerais pas la fin, il faut le lire ;) Celles qui n'aiment pas les mecs mal dans leur peau et distants, n'aimeront sans doute pas Jimmy, ou pas tout de suite. Mais l'histoire n'en est pas moins passionnante ! 

Maintenant il me tarde de découvrir Ben et voir s'il va être le bouquet final mode feu d'artifice de ouf, parce que ce tome 3, c'était du lourd !! 

Bon week end ! Bisous

Casting ? 

Du début à la fin, j'ai vu Adam Levin, même si Jimmy est plus costaud 

Pareil pour moi Lena c'était direct Kat Dennings ♥



mercredi 21 octobre 2015

Notting hill with Love... actually



Coucou !!

Ça faisait longtemps que j'avais envie de lire ce roman. Forcément, avec un titre pareil, ça m'attirait ! Love actually est ma comédie romantique préférée avec Bridget Jones, suivies de près par The Holidays. Bref ^^
En plus, ça rentre dans mon challenge Les filles de Mrs Bennett !
Je vous présente le résumé :



Devenir héroïne de comédie romantique? Vous en rêviez? Elle l'a fait.Scarlett rêve de faire de sa vie un de ces films légers et romantiques qu'elle consomme sans modération. Déçue par son existence monotone, elle se demande si elle devrait vraiment épouser son fiancé. C'est alors qu'on lui propose un gardiennage en plein coeur de Notting Hill. Une retraite aux frais de la princesse dans le décor d'un de ses films préférés? Voilà une offre qui ne se refuse pas. Tournant le dos à ses amis, à sa famille et à son fiancé, Scarlett se rend à Londres, bien décidée à devenir l'héroïne de son propre film. Sean, son voisin aussi séduisant qu'exaspérant, va venir pimenter son intrigue. Voilà peut-être l'occasion de faire de cette comédie romantique une belle histoire d'amour? Amateurs de belles histoires sur grand écran, ce petit bijou ne vous laissera pas de marbre !

♣♣♣♣♣♣♣♣

Voilà une chick lit (roman écrit par une femme destiné aux femmes, mais y'a des mecs qui aiment rohhh) comme je les aime ! 

Une héroïne originale et à la fois tellement normale. Ça pourrait très bien être une de mes copines, ou simplement moi à une époque. Scarlett a 23 ans, elle est fiancée, elle a un père qu'elle adore, des amis, un boulot... MAIS elle s'ennuie. Quelque chose manque à sa vie. Alors elle fantasme sur les comédie romantiques où il y a toujours des moments spéciaux, ces moments qui vous font vibrer et pousser des soupirs car vous avez atteint la plénitude. Le rêve, quoi ! 
Du coup, tout le monde la croit dingue, lui dit qu'elle vit trop dans un monde imaginaire qui n'a rien à voir avec la réalité. En gros, on veut lui faire comprendre que la vie n'a rien d'exaltant et qu'avoir une bonne situation et un mec, c'est déjà bien. Dur, quoi ! 

C'est là, par un concours de circonstances, qu'elle débarque à Notting Hill pour un mois. De là, vont s'enchaîner moultes rencontres, quiproquo, délires, disputes, remises en question... Scarlett va vivre l'aventure de sa vie et, finalement, découvrir des tas de choses sur elle-même.

J'aime beaucoup ce personnage. Elle est sensible, tiraillée et attachante. J'ai eu envie de la suivre jusqu'au bout ! J'adore ses délires sur les instants ciné et je trouve qu'elle a raison ! On a besoin d'un peu de rêve et, après tout, de simples situations ou gestes peuvent vous faire sentir vivant(e). Perso, quand mon homme, au tout début de notre relation, s'est mis à chanter par coeur ma chanson préférée des Bsb, je suis restée scotchée et j'ai fondu ^^ C'était pas grand chose et pourtant, je me suis cru dans un roman :)

Il y aussi Sean, un personnage un peu énigmatique. Si je n'ai eu aucun doute sur lui, des personnages en ont eu. A tort ou à raison, vous le saurez en lisant :p Il est vraiment un mix de Mark Darcy et Daniel Cleaver, oui oui ! Son côté intello, un peu guindé, en même temps spontané et aventurier : j'adore !!! En plus, physiquement il a l'air bueno hehe 
David ? Bon bah le pauvre, on le voit surtout comme ennuyeux, et il est pingre, horrible. Même s'il a certainement de bons côtés ! Pourtant, il a l'air d'aimer Scarlett. On ne sait pas avant la toute fin qui elle va choisir.  
Je n'oublie pas Oscar et Ursula, clichés mais tellement chou ! Si elle les adore de suite, ce n'est pas le cas de Sean qui était hautain et antipathique. Il évolue au fur et à mesure, comme Scarlett. 

Pour résumer, c'est un roman qui se lit avec plaisir, il est drôle et pas du tout ennuyeux ! On a la romance, l'émotion, les histoires de coeur comme de famille, c'est génial !!! Pour vous dire, j'avais pas envie de le lâcher après ma pause dej, je lisais dès que mon boss était occupé :p 

Je vous le conseille !!!!! Bisous 

Casting ? 

Franchement, je sèche un peu. Scarlett fait tellement de comparaisons avec des célébrités que ça m'a embrouillée. Donc je n'en ferais pas cette fois-ci ;)





jeudi 15 octobre 2015

Lady Rose & Miss Darcy



Bonjour !!

J'espère que vous allez bien ! J'ai terminé hier ma lecture de Lady Rose & Miss Darcy de Lhattie Haniel , une auteur que j'apprécie lire et que j'ai revue dernièrement au cocktail chez Bragelonne pour la présentation de leur catalogue numérique (photo). Elle est géniale ^^ Et en prime, ce livre rentre dans mon Challenge, les filles de Mrs Bennet ! Thème du mois : Un livre où la relation entre les deux protagonistes principaux démarre mal. 
Bon, assez de blabla, je vous présente le résumé :




L'univers étendu d'Orgueil & Préjugés, Inspiré de l'œuvre de Jane AUSTEN. 1817, Comté du Berkshire. À vingt-deux ans, Lady Rose, passionnée de promenades dans la nature et de littérature romantique, ne souhaite pas pour autant modifier sa vie pour convoler en justes noces. Désireuse de conserver sa liberté, elle repousse donc, sans exception, tous prétendants. Pourtant, lorsqu’elle rencontre inopinément Lord John Cecil Scott, alors qu’elle se retrouve suspendue sur la petite clôture d’un verger, l’arrogance et le manque de bienséance de ce séduisant voisin vont troubler profondément la jeune femme. Cette dernière s’épanchera sur cette rencontre, avec un manque certain de franchise, à son amie d’enfance, Miss Darcy. Cependant, cette proche parente des Darcy de Pemberley a, elle aussi, une chose qu’elle lui tait : son cœur bat en secret pour un jeune homme…

♣♣♣♣♣♣♣


Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié cette lecture. On retrouve beaucoup de références à Jane Austen ; que ce soit avec ses personnages qui font des apparitions, ses romans qui sont lus par Lady Rose, ou encore l'histoire. Pourtant ce n'est pas une copie, je vous rassure !

Miss Darcy est beaucoup moins présente que Rose. D'ailleurs pour moi, le roman aurait pu s'appeler Lady Rose. Cela dit, on a quand même leurs histoires d'amour à toutes les deux, même si celle de Miss Darcy est survolée. C'est le seul bémol, car je m'attendais à suivre leurs aventures à part égale. 

L'histoire de Rose n'en reste pas moins intéressante, romantique et, j'ai envie de dire, rocambolesque ! Pas le temps de s'ennuyer. Dès que l'histoire commence à retrouver le calme, hop ! Il se passe quelque chose. Lhattie nous tient en haleine jusqu'au bout. 

Si Rose m'a parfois agacée, je la trouvais un peu capricieuse et immature, elle est un personnage rayonnant et attachant. En même temps, si elle avait été parfaite, ça n'aurait pas été intéressant. J'aime beaucoup sa relation avec John. Et lui, il est à croquer ! Comment ça j'ai un faible pour lui ? :)
Au début ils ne peuvent pas se supporter et petit à petit, ça évolue. Ou plus, précisément, ils réalisent que leur agacement mutuel n'est pas si anodin. L'évolution se fait lentement, avec des quiproquo et c'est ça qui est bon ! 

Comme je l'avais dit pour Un accord incongru, il ne faut pas s'attendre à des scènes torrides. On est là dans les sentiments, les sensations, pas du tout de sexe. Ce qui ne m'a pas manqué. Sans compter que ça n'aurait pas respecté les personnages. Je le souligne, vu la mode actuelle qui en met partout. 

J'aime beaucoup l'introduction des lettres que les personnages s'envoient. Ce côté épistolaire me plait. Il offre une autre facette des protagonistes. 

Ce roman est destiné aux romantiques, à celles/ceux qui ont envie de douceur et de retrouver l'ambiance XIXe siècle. Le roman en est imprégné. Il y a de belles descriptions, travaillées, aussi bien pour les scènes de rencontre (pour ne citer qu'elles) que pour les demeures, la nature ou encore les us et coutumes de l'époque. 

N'hésitez pas à la découvrir, si ce n'est pas déjà fait ! Bisous

Un petit casting ? 

Bon, avec ses fossettes, et à cause du film, j'étais influencée :

Lady Rose : Keira Knightley 

Lord John : Hugh - Miam - Dancy







samedi 10 octobre 2015

L'âme du Mal


Bonjour !

Enfin je ne suis plus malade ! Et enfin j'ai pu avancer dans mes lectures ! 
J'ai terminé L'âme du mal - une relecture en fait - de Maxime Chattam, que j'adore !!!! Un thriller qui est le premier tome de la Trilogie du Mal. Pour ceux/celles qui avaient lu mon article sur le salon du livre, vous vous souviendrez peut-être que j'avais demandé à Maxime s'il allait nous ramener Josh Brolin, et il y songeait. Là que j'ai relu, j'ai hâte qu'il nous le ressorte !!
Mais passons au résumé : 



Le bourreau de Portland, qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper, est mort. Pourtant, le carnage continue. L'inspecteur Joshua Brolin, qui avait mis ce monstre hors d'état de nuire, doit aujourd'hui poursuivre son double. Cette fois, l'espoir n'est plus permis : le Mal a une grande famille et ses frères sont légion...

♣♣♣♣♣♣♣


A l'époque j'avais découvert In tenebris et eut un coup de coeur, puis j'ai appris que c'était le deuxième opus. Oui, vous le savez déjà, je ne suis pas douée sur ce plan ^^ J'avais donc enchainé le 1 et le 3. Littéralement dévoré. Et là j'avais très envie de les relire. 

Après tant de temps, je ne me souvenais plus des détails, c'était aussi bon que la première fois XD 

La plume de Chattam m'a transportée, ou plutôt m'a attirée dans l'abîme de son tueur. J'ai frémit, j'ai flippé, j'ai eu la nausée. Je ne suis pas certaine qu'on puisse ressortir indemne d'un tel voyage. Pour ma part, je cogite toujours ! 

L'action, le suspense, il y en a du début à la fin. L'enquête se fait avec les flics, on a l'impression d'y prendre part et non d'être simple spectateur. Brolin, Chattam derrière, nous poussent à réfléchir. Sur l'intrigue, mais aussi sur l'être humain et ses travers. Et en prime on apprend des tas de choses ! 

Maxime Chattam a pu observer les méthodes de police, suivre des enquêtes pendant un an si ma mémoire est bonne. On sent le vrai travail d'informations, de recherches. Le sujet est maîtrisé. Sans pour autant devenir barbant. Ce qui est non négligeable. 

Les personnages sont profonds et humains. Josh et Juliet sont finalement deux intello mais ils restent à notre portée. Là encore, je trouve que c'est bien joué. Je n'ai pas été blasée, je ne me suis pas ennuyée. J'en devenais même avide de savoir. Et je les aime ensemble ♥

Je ne vais pas spoiler mais... quelle fin !!! Pourquoi ???? Ahhhhhhh !!! Lisez, vous comprendrez mon désarroi. Je vous le dis, Chattam aime martyriser Brolin :p

Pour conclure, fans de thriller, fans du sombre et mystérieux, ce roman (cette trilogie !!) est faite pour vous. Un peu plus de 500 pages de pur frissons et plaisir ! 

Bon samedi !!

Casting ? 

Maxime Chattam a dit une fois qu'il était d'accord avec le cast qu'on lui proposait souvent et que l'acteur Josh Brolin correspondrait à Josh Brolin ^^ Mais bon Josh, l'acteur, est un peu trop âgé maintenant et en y réfléchissant, je trouve que Stephen Amell le ferait bien. Il a ce côté un peu guindé et cette gueule de quaterback qui colle !!

Josh : Stephen Amell 

Juliet s'impose à moi avec Katie McGrath (à ma première lecture, je ne voyais personne).