mercredi 29 juillet 2015

Nouvelles do Brasil - The man next door


Salut !!

Reprise du boulot pour quelques jours... l'air parisien, la joie des transports en commun... ça ne m'avait pas manqué !!! Bref.
Hier soir j'ai lu la nouvelle d'Emily Blaine pour le collectif Nouvelles do Brasil. Je vous laisse découvrir : 



Tester un hôtel de luxe niché sur la côte brésilienne ? Sarah accueille sa nouvelle mission avec plaisir. D’autant que ce voyage est l’occasion idéale d’oublier pour un temps la grisaille hivernale et ses sombres pensées quant à son couple. Elle est loin de se douter que ces vacances changeront à jamais sa vie...

♣♣♣♣♣♣

Il y a là tous les ingrédients pour faire rêver : une fille esseulée mais qui a un boulot de rêve, un coin perdu mais totalement paradisiaque et un beau mec qui a totalement confiance en lui mais sans devenir lourdingue. En prime on a droit de revoir Andrew Blake :) Peut être quand même que le Man next door lui ressemble trop mais bon... on va pas chipoter ! Il est trop sexy !!! 

C'est une nouvelle sympa, une romance qui m'a donné envie de partir là bas même si j'aurais voulu être un peu plus immergée dans le cadre idyllique. J'ai quand même très bien imaginé cette plage déserte, la chaleur moite, et le bain de minuit ;) Ca m'a un peu rappelé mon week end en Sicile ^^

Si vous avez envie de voyager pendant vos galères de transports car vous n'êtes pas en vacances, ou que vous voulez un bon bouquin pour vous accompagner à la plage (ou ailleurs) : n'hésitez pas à prendre ce recueil. Plus j'avance et plus je suis contente de l'avoir acheté au SDL. 

A savoir que la nouvelle d' Emily sortira dans deux jours ! Même si je ne suis pas fan de la cover, sautez dessus !! 





mardi 28 juillet 2015

Egon


Ciao !

J'ai profité de mon week end en Italie pour un mariage, pour lire sur la plage (et dans l'avion). Une romance originale qui se dévore ! Merci encore à L.S Ange de L'ivre Book pour sa confiance et me l'avoir fait découvrir.
Voici le résumé : 



Que s’est-il passé le mardi vingt-cinq février 2014 ?
Personne n’a rien remarqué, et pourtant, ce jour-là quelque chose a changé.
Qui est cet homme triste à fendre le cœur que l’on amène aux Papillons blancs ce soir-là ? Stella, employée dans ce foyer d’accueil depuis trois ans, n’en a pas la moindre idée. Pourtant, elle se sent vite attirée et prête à prendre tous les risques pour lui, même si elle devine que sous le chagrin qu’il porte en permanence se cache un lourd secret.
Qui est Egon ? Que dissimule-t-il ?

♣♣♣♣♣♣

D'abord je dois dire que pour une romance, la 4e de couv m'a intriguée. Pas de beau mec rencontré dans un endroit paradisiaque ou bourré de fric, même pas de réel pitch d'histoire d'amour. Alors que s'est il passé ce jour là ? Qui est Egon ? Je me le suis demandé tout le long. J'avais bien des soupçons, je me suis rapprochée de la solution mais je n'ai pas mis le doigt dessus ! Ca, j'ai aimé ! 

Le contexte est original, j'ai aimé être propulsée dans un univers que je ne connais que de loin. Stella est très touchante, elle est gentille sans me donner envie de lever les yeux au ciel. Elle évolue tout au long du récit, c'est intéressant. Egon est énigmatique biensur, mystérieux mais j'avoue avoir voulu le secouer ^^ Je ne suis pas aussi patiente que Stella. 
D'autres personnages interviennent dans leur histoire, ils ont tous de l'importance finalement. Je préfère ça que les romans où tout tourne autour des deux amoureux. Mention à la pseudo meilleure amie que j'avais envie d'encastrer dans le mur. Encore une fois, Stella est une sainte ;)

Il y a quelques scènes hot, très bien écrites. Je me demande quand même où ils sont tous ces mecs qui peuvent enchaîner plein de fois d'affilée mdr 

Pour résumer c'est une belle histoire, une romance qui monte crescendo et il y a des chances pour que vous soyez surpris(e) à la fin ! J'ai d'ailleurs trouver le discours d'Egon puissant, si terriblement et tristement vrai. Callie avait-elle un message à faire passer, mine de rien ? 

Bisous !!! 


Née à Paris (il y a presque moins de trente ans), Callie est mariée et maman de deux petites filles.

Les livres, c'est un peu toute sa vie, elle est tombée dedans quand elle était toute petite.
Elle est l'auteure de plusieurs romans et nouvelles, dont la plupart s'impriment dans le style qu'elle affectionne tout particulièrement : la romance fantastico-érotique.
Elle publie aujourd'hui chez L'ivre-Book, une maison d'édition qui n'a pas fini de faire parler d'elle !


mardi 21 juillet 2015

Quand la mort nous sépare - épisode 4



Bonjour !

J'ai eu la chance (encore !!) de lire l'épisode 4 de Quand la mort nous sépare d' L.S Ange. Si vous n'avez pas tout suivi, j'en ai parlé là épisode 1 et ici épisodes 2&3. Je vous déconseille de lire cette chronique si vous avez envie de lire cette romance !! Vous allez vous gâcher toute surprise !
Pas de résumé pour cet épisode, juste la cover :


Pour cette dernière partie, l'auteur nous ramène au commencement. En 1775. Lorsqu' Adélice voit son mari quitter leur maison, qu'elle ne sait pas où sont ses filles et qu'elle réalise qu'elle est morte. Moi qui suis maman, je me suis mise plein de fois à sa place et c'est juste horrible ! 

Il n'y a pas de surprises vu qu'on sait ce qu'il va se passer entre Alastor et elle, mais j'ai aimé découvrir leurs débuts, comment ça s'est fait, comment ils se sont aimés. Elle le fantôme, lui le serviteur du Diable.

Il y a curieusement moins de douleur dans cette partie, c'est moins poignant mais ça reste intéressant et agréable à lire. J'adore Alastor, même si c'est un démon (pour le coup c'est pas un bisounours comme dans le dernier roman que j'ai lu). Même amoureux, il est loin d'être parfait. J'aime la dualité qui l'anime. C'eut été trop beau si tout avait été simple !

Le petit plus : l'histoire est alternativement racontée par Adélice et Alastor. On a le point de vue des deux. D'ordinaire je ne suis pas friande de cette pratique mais pour ce retour dans le passé j'ai trouvé ça sympa de savoir ce qu'ils ressentaient. La même chose mais sans forcément le comprendre. 

Au passage j'en ai profité pour faire une recherche sur Alastor car le nom me parlait et c'est un "vrai" démon. L-S a bien respecté le mythe et la description souvent faite de lui. Encore un plus pour moi ! J'aime quand les auteurs ne font pas comme bon leur semble et j'ai un petit (gros?) faible pour les histoires axées sur les écrits bibliques, guerres ange/démons. 

Cette romance reste dramatique. Encore une fois je vous la conseille pour son originalité et toutes les émotions qu'elle vous fera vivre. J'attends la sortie papier avec impatience !!! Je suis fan de ce roman ! 

L-S. Ange a écrit également De toute mon âme, dans un autre genre de romance. L'intégrale est déjà dispo sur L'ive book . N'hésitez pas ! 

Bisous 




lundi 20 juillet 2015

Succubus - Tome 1, Blues


Coucou !

Avec beaucoup de retard, j'ai enfin lu le roman que ma binôme Rinne m'avait choisi pour notre challenge sur le Boudoir Ecarlate. Une bit-lit, premier tome d'une saga. Je vous laisse découvrir le résumé : 



Libraire le jour, succube la nuit.
C’est la vie de Georgina Kincaid, un démon dans un corps de femme. A priori, un destin plutôt sympa : la jeunesse éternelle, la séduction absolue… mais impossible de décrocher un rencard sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement que son travail de libraire la passionne…
Et son activité nocturne la tient bien occupée aussi : quelqu’un s’est mis à jouer les justiciers parmi les anges et les démons, et Georgina est jetée au coeur de la tourmente. Ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue lui permettront-ils de s’en sortir ?

♣♣♣♣♣♣

Je crois que ce genre n'est pas fait pour moi. A part Mercy Thompson, je n'ai aimé aucun que j'ai testé. Succubus est loin d'être nul, attention ! Mais pas ma came. 

D'abord j'ai du mal avec les méchants qui sont en fait trop mignons. Je m'explique : Georgina est une succube, ses meilleurs amis : deux vampires et un démon, son boss un archidémon. On se dit que ça va dépoter, péter dans tous les sens et bah non. La succube ne veut pas remplir son rôle, les vampires ne sucent que de la viande crue, le démon n'est pas mieux et l'archidémon on se demande ce qu'il fou. Quel dommage ! Quand même : un livre sur une succube et que deux scènes hot... allo ?? Je ne suis pas fan d'érotisme mais il n'y avait même pas de sous entendus. Elle fait son taf une seule fois, même pas vilaine... mouais...
Au final, le méchant est tout autre, et en plus il a des excuses. D'ailleurs je l'avais venu venir gros comme le nez au milieu de la figure, juste le petit plus qui m'a surprise. Je m'y attendais pas. 

Alors si on se dit juste que c'est une histoire d'êtres surnaturels, c'est sympa. Les perso sont intéressants, même si Seth m'a saoulée parfois - j'avais trop envie de le secouer. Mais au moins ça changerait des mecs ultra sûrs d'eux. Il sort des sentiers battus ! Roman est plus vivant, plus fun, un peu insistant mais jamais lourd. Il y en a donc pour tous les goûts ^^

J'ai bien aimé qu'elle soit libraire, mais là encore c'est pas un plus pour l'histoire. Elle aurait pu vendre des fleurs ou des ordinateurs que ça aurait été pareil. On n'a même pas l'impression qu'elle bosse vraiment. Je retiens surtout qu'elle boit des mochas, peut emprunter un bouquin et donne des cours de dans aux employés.

Sinon la trame de fond c'est quand même du réchauffé et j'ai trouvé l'héroïne un peu longue à la détente dans son enquête et ses découvertes. Après j'ai sans doute trop l'habitude des thrillers donc j'en demande beaucoup. 

Pour conclure, je ne lirais pas la suite. Cependant je pense que les fans du genre peuvent aimer ! 

Bisous 

mercredi 15 juillet 2015

The Walking Dead - comics




Hello !!!

Alors le mois dernier j'ai loupé le challenge , mais ce mois-ci je suis dans les temps ! Je vais même parler de plusieurs comics et pas d'un seul numéro ^^
Vous le savez peut être déjà mais je ne suis pas branchée ni BD, ni manga, ni comics à la base. Mais vu mon amour pour les zombies, là, ce n'était pas trop dur ! J'ai donc relu quelques tomes de la saga The Walking Dead.
Petit résumé :








Le monde tel que nous le connaissions n’existe plus. La Terre, ravagée par une mystérieuse épidémie, est devenue un cimetière à ciel ouvert. Pire, les morts ne meurent plus et errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Parmi les survivants, Rick, policier, se réveille d’un long coma pour découvrir ce que son monde est devenu. Le choc passé, il doit désormais apprendre à survivre…

♣♣♣♣♣♣♣

Rien que la première phrase me fou toujours des frissons ! Honnêtement j'ai découvert d'abord la série télévisée, du coup j'ai été un peu perdue au début. Fuck, où est Daryl ?? Et oui, Seksy Daryl n'est pas dans les comics, il faut le savoir. Et remercier les scénaristes au passage ^^

Cela dit, les comics sont géniaux ! C'est intéressant de se plonger dans ce qui est à l'origine de la série. Un peu comme pour GOT, HP etc. C'est toujours différent et c'est ça qui est bon ! On n'a pas tant l'impression d'un déjà-vu. Surtout que là, pour le coup, il y a de sacrés changements. 

Michonne n'a rien à voir par exemple. Je ne l'aime pas dans le comics alors que je l'adore à la télé. Et si dans la série il n'y a que Lori pour penser à s'envoyer en l'air (et même pas avec son mec - bitch), là le sexe a une part importante. La violence aussi. Vous me direz dans la sérié également. En fait le comics est plus sombre. Il fait beaucoup plus ressortir les travers des humains, y'a pas de pitié. Et il n'y a pas que le Gouverneur ;) Mais chut, je vais éviter de spoiler. 

On retrouve donc les personnages haut en couleur et je vous le promet, c'est encore possible de détester Lori encore plus ! Mais quelle p.... !!!! Et la faute aux hormones, mon cul ouais ;) 

Quoiqu'on en dise, il y a une question philosophique au sujet de l'humanité. A un moment tout le groupe se pose la question du meurtre. Parce que tuer les zombies, ok mais un être humain ? Où sont les limites quand il n'y a plus de loi ? Qui est en droit de dire quoi faire et comment ? J'adore !! 

Bonne lecture ! 




mardi 14 juillet 2015

Le coeur entre les pages


Coucou !

Lors de mon dernier swap, Laurelyn (son blog) m'a offert une romance de Shelly King. J'ai donc profité du challenge de ce mois ci pour en lire une 2e ^^ En plus j'avais vraiment hâte de le lire ! La cover est trop top !!!
Je vous laisse découvrir le résumé : 




Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

♣♣♣♣♣♣♣

Une romance pas comme les autres, voilà comment j'en parlerais en premier lieu. Il ne s'agit pas d'une simple histoire d'amour, oh non. Pourtant de l'amour il y en a ! Maggie va rencontrer quelqu'un, mais surtout elle va s'éprendre de la relation épistolaire de deux inconnus à travers un livre. QUi sont-ils ? La grande question ! Et elle va entrainer beaucoup de monde avec elle ! La magie des mots, des livres ! 

Les livres sont au coeur du roman et je dirais même que c'est eux le grand Amour dans ce livre. Notre grand A, à nous lecteurs, et aussi aux personnages. Finalement, tout tourne autour de la librairie, le Dragon Fly et de ceux qui y passent. Que ce soit Maggie, Hugo le proprio, Jason l'employé geek (j'avais l'impression d'avoir un mix de Marc Saint-James dans Uglly Betty et Shendon dans Big Bang Theory - c'est mon personnage préféré), Dizzy le BFF gay et hype, le club de la CIA, Grendel le chat horrible... Rien que pour ça, j'ai adoré ! Ca me parle tellement ! J'ai ce rêve d'ouvrir une librairie d'occasion - café alors tout au long, j'ai rêvé. Et j'ai aussi fait des recherches :p 

Vous comprenez un peu pourquoi je vous le conseillerais, j'imagine. Mais il y a aussi les personnages qui sont très attachants, et : préparez vos mouchoirs ! J'ai versé ma larme. Pour autant il n'est pas triste, attention. Il est juste vrai, et plein d'espoir ou d'optimisme - au choix ^^

Il y a aussi la grosse question d'oser se lancer et faire le boulot qui nous plait vraiment. Se rendre compte qu'on a évolué, changé et assumer ses choix même si ça va TOUT changer. Au-delà de la romance c'est une vraie tranche de vie. Pour ça qu'elle ne ressemble pas aux autres que je lis habituellement. 

Et pour en venir à l'histoire d'amour, même si on se dit qu'on en voudrait plus, je pense que comme pour Henry et Catherine (la relation épistolaire), elle n'appartient qu'à eux. Tout le début en tout cas m'a plu. Il est romantique, charismatique et il a ce truc original, il sort des trucs qui m'auraient fait vibrer perso ! Pourtant il n'a ni jet, ni physique de tombeur. Je vous dis : cette romance sort des sentiers battus. 

Il y a également des tas de références à des grands classiques comme des parfaits inconnus (pour moi en tout cas ) et ça donne envie de les (re)découvrir. Genre L'appel de la forêt de Jack London ou, biensur L'amant de Lady Chatterley de DH. Lawrence. D'avoir un club de lecture aussi ! Snif, y'en a pas un par chez moi. 

Bref ! Je rêve d'aller au Dragon Fly !! Y'en a pas chez moi, alors je me contente de flâner dans les rayons livres d'Emmaüs, en attendant, peut être, d'ouvrir le mien :)

Bisous ! 




vendredi 10 juillet 2015

Avis de tempête


Coucou !

Pour mon challenge  , ce mois-ci c'est romance !! Alors je commence avec une nouvelle, mais c'est juste l'entrée en matière, je prévois plus long XD
Encore une histoire d'Angela Morelli que j'adore !! Voici le résumé : 


Envie d'un beau bûcheron canadien pour la Saint Valentin ?Lorsqu'elle débarque au Québec pour les vacances de février, Candice fait immédiatement deux constats très inquiétants. Premièrement, il fait froid. Très, très froid. Ce qu'elle était loin de s'imaginer quand elle a préparé ses valises (comment ça sa petite doudoune ne va pas suffire ?). Deuxièmement, sa cousine n'est pas là, et impossible de la joindre. Alors, quand l'aéroport annonce sa fermeture imminente et qu'un charmant inconnu à l'accent aussi improbable que sa coupe de cheveux lui propose de lui servir de taxi, Candice accepte...

♣♣♣♣♣♣♣

Cette nouvelle était une spéciale St Valentin. Je ne suis pas à jour mais une nouvelle au grand froid, j'ai trouvé ça super vu la chaleur qu'il a fait aujourd'hui ^^

Comme toujours, je me suis laissée transporter par la plume d'Angela. Candice m'a un peu fait penser à Louise avec son côté féminine parisienne, mais rien à voir pour le caractère donc pas de déjà vu. J'aime ! Le cadre aussi : fin fond du Québec, de la neige par dessus la tête ! J'ai trouvé ça très sympa. Je crois que j'ai jamais lu d'histoires en pleine tempête de neige :)

C'est une nouvelle donc je ne vais pas épiloguer 107 ans mais je la conseille. Elle se lit d'une traite, les deux protagonistes sont sympa et perso, je me voyais bien à la place de Candice. J'ai presque eu froid lol Juste que J'EN VEUX ENCORE !!! Angela, si tu me lis, je dis ça je dis rien mais : à quand la suite ? J'ai très envie d'en avoir plus rahhhhhhhhhh

J'oubliais ! J'ai trouvé ça marrant les expressions québécoises. J'en connaissais un peu mais pas toutes. Encore une façon de nous mettre dans le bain !

Bisous, bonne soirée ! 




Professeur de Lettres le jour et traductrice la nuit (oui, c'est une super héroïne), Angéla Morelli est tombée dans la marmite de la romance en succombant, un soir d'inadvertance, au charme ténébreux de Joffrey de Peyrac. Quand elle a compris qu'elle n'épouserait jamais Rhett Butler, et en attendant de rencontrer enfin Ryan Gosling, elle a décidé d'écrire des romances dans lesquelles elle pourrait donner libre cours à son penchant pour les hommes intelligents et sexy. Elle se plaît dans le genre de la romance contemporaine urbaine dans laquelle humour et amour forment un cocktail détonant !
De gauche à droite : Angela et mes copines bloggeuses  Aurélie, Gwenlan & Charlotte au SDL 2015







jeudi 9 juillet 2015

Les Menteuses tomes 10 & 11


Coucou

Ceux qui me suivent savent déjà que j'adore cette saga ! J'avais fait une chronique sur le tome 9 avec un récap. Là je vous conseille vraiment de ne pas lire celle-ci si vous n'avez pas lu les autres parce que je suis obligée de parler de certaine choses et ça vous spoilerait !!
Je vous met le résumé du 10 : 




Quatre années de scandales ont bouleversé la petite ville de Rosewood en Pennsylvanie. Et au coeur de ces drames, on retrouve toujours le groupe des incorrigibles copines : Aria, Emily, Hanna et Spencer. Quatre ans au cours desquels elles ont perdu leurs amis, se sont soupçonnées les unes les autres, ont échappé de peu à la mort, et n'ont cessé d'être prises pour cible des chantages et pressions d'un certain A. Et c'est loin d'être terminé. La vie amoureuse d'Aria est au point mort. Emily devient de plus en plus farouche. Hanna fricote avec l'ennemi. Et Spencer est hantée par une personne qu'elle ne pensait jamais revoir. Mais ce n'est rien comparé à ce qui s'est passé au printemps dernier. A est déterminé à leur faire payer leur conduite et la seule chose qui les terrifie plus que A lui-même, c'est peut-être la crainte de mériter ce qui leur arrive...

♣♣♣♣♣♣♣

Comme toujours, je ne sais pas où l'auteur trouve toutes ses idées mais ça marche ! Même un petit mensonge peut vite devenir catastrophique. Et puis, certaines ne font pas dans la dentelle. Emily, par exemple, qui va quand même cacher à ses parents et à son ex qu'elle était enceinte, Spencer qui flirte avec la drogue pour rester au top... Finalement Aria et Hanna sont les plus sages dans ce tome. Ca n'empêche pas qu'elles sont toujours coupables de la mort de Tabitha et que, biensur, ça ne va pas en rester là. 

Retournements de situations, rebondissements de dingues, intrigues et stress sont au rendez vous ! Je ne sais toujours pas ce que donne la série TV car je me suis arrêtée à la saison 1, trop différente des livres pour moi. 

Encore une fois, je persiste à dire que c'est de la balle !!!! Pour peu que vous soyez girly et que vous ayez envie de frissons sans avoir peur, cette saga est faite pour vous. Perso, une fois lancée, je dévore le bouquin à chaque fois. 

Et là je viens de voir qu'il y avait 16 tomes sortis aux USA, le dernier en décembre 2014. Ahhhhh ils attendent quoi chez Fleuve noir ?? 

Bisous ! 

lundi 6 juillet 2015

Nouvelles do Brasil - O Semeador de Almas


Coucou !

Je vous propose une autre nouvelle du reccueil Nouvelles do Brasil. Cette fois c'est une enquête policière  de Gilles Milo Vacéri. Et promis prochaine fois, ce sera un roman ! Désolée, il y en a que le beau temps fait lire, moi je préfère barboter dans la piscine ;) Et puis, le moral n'étant pas au top, je lis peu, je l'avoue... Mais allez, c'est parti pour le résumé !




Gabriel Gerfaut est policier et part rejoindre son collègue Vasco Da Silva de toute urgence au Brésil. Un criminel qu'ils avaient arrêté ensemble est sur le point d'être relâché. Cette enquête nous mènera dans la forêt avec des tribus indiennes pas comme les autres et les esprits seront de la partie.

♣♣♣♣♣♣♣


Vu que je suis fan de thriller, j'ai beaucoup aimé cette nouvelle. L'auteur parvient à nous plonger dans son histoire rapidement et surtout dans l'atmosphère étouffante. Etouffante à cause du climat et de l'ambiance du coin reculé où ils doivent enquêter. C'est un coupe gorge ! On découvre des amérindiens peu commodes, encore à l'ancienne, qui vivent près des trafiquants de drogue et compagnie. C'est une part sombre du Brésil. Il y a le soleil, c'est caliente mais pas pour les mêmes raisons que dans la vallée des amazones. 

L'enquête est rapide, forcément, mais reste intéressante et le côté mystique apporte un dénouement sympa. 

J'avais un livre de Gilles Milo Vacéri dans ma PAL, je vais bientôt le lire car j'aime sa plume et j'ai hâte de voir ce qu'il donne en roman. 

A bientôt !!