Zombie Nation


Salut tout le monde !

J'espère que vous allez bien et que vous n'êtes pas malades avec ce temps qui ne fait que changer.
Pour Halloween je m'étais choisi un roman d'horreur : le tome 2 de zombie story de David Wellington. Même si ça reste assez gentil ^^
Le tome 1 m'avait beaucoup plu malgré une fin un peu trop tordue à mon goût. Je pensais que le tome 2 serait comme une suite mais pas du tout. A chaque fois c'est une nouvelle histoire de zombies, ce qui est sympa aussi. A chaque tome ses personnages, ses origines du virus etc.
Avant de vous dire ce que j'ai pensé de Zombie Nation, voici le synopsis.



Un jour les morts se sont relevés... Une vague de terreur et de cannibalisme se répand aux États-Unis. Bannerman Clark, capitaine de la Garde nationale, est chargé d'une mission capitale :
découvrir l'origine de ce désastre et l'empêcher de gagner Los Angeles. Son enquête le mène en Californie où une femme détiendrait le secret de l'Épidémie. Mais elle est frappée d'amnésie. Et pour la protéger, Bannerman doit venir à bout de zombies de plus en plus nombreux, invisibles ou dotés de pouvoirs dignes de super-héros.

Apprenez comment l horreur a commencé...

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣
Comme dans le premier roman, on suit plusieurs personnages : un militaire chargé de contenir l'épidémie, une jeune fille mordue mais qui ne devient pas un réel zombie et un zombie. Curieux concept mais original. Jusque là tout va bien. 

Disons que toute la première partie est sympa, bien qu'il faille suivre le rythme de l'auteur qui a pour habitude de passer d'un personnage à l'autre en séparant les passages par des extraits de journaux ou autres. Personnellement je ne les lis plus car ça m'embrouille l'esprit, surtout que ce n'est pas dans l'ordre chronologique. 
On vit le début de l'épidémie en même temps que les personnages. Personne ne comprend ce qu'il se passe. Nilla commence de suite mordue et amnésique, et découvre qu'elle peut voir les énergies des vivants comme des morts, ces derniers ne s'intéressant pas à elle. Ensuite il y a le Capitaine Bannerman, un brave type, qui veut épargner les malades et enchaine donc les mauvais choix. Puis il y a ce gars, Dick, perdu dans les montagnes, on ne s'attend pas à ce qu'il devienne un zombie, et quel zombie ! Mais chut, je n'en dit pas plus. 

Arrive la deuxième partie. On comprend bien que les trois personnages sont liés d'une certaine façon et on se dit chouette on va en comprendre davantage sur Nilla, sur l'origine du virus. Et c'est ce qui se passe, en partie. Evidemment tout n'est pas dévoilé de suite et heureusement car j'aurais stoppé le livre là. Déjà le peu qu'on découvre m'a laissée pantoise. Je me suis demandé dans quel délire loufoque l'auteur était encore parti. Des extra-terrestres ? En fait j'aurai du lire la quatrième de couverture, ça m'apprendra !

J'ai donc enchainé la troisième et quatrième partie à reculons. Il y a des passages sympa, il n'y a pas à dire Wellington écrit bien et sait mettre l'ambiance mais... bordel !!! C'est quoi cette chute ? C'est quoi ce trip bidon ? Je suis tellement déçue. Je me revois quand je lisais Twilight avec les vampires boule à facettes. Il y a des monstres qui sont sacrés, il ne faut pas y toucher ! Encore, si on me sort qu'un zombie peut courir, pourquoi pas. Resident Evil ? OK. Mais là... pffff... du grand n'importe quoi ! 

Vous l'aurez compris je ne recommanderais pas ce livre et je ne lirais le tome 3 que lorsque j'aurais fini mon interminable PAL. Je l'ai acheté alors pas le choix !

J'espère revenir avec une chronique positive la prochaine fois ! Je vais commencer Un chevalier pas comme les autres pour mon challenge. A très vite ! Bisous

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies